Citoyen : quelles sont les démarches à suivre pour devenir un citoyen français ?

A l’origine, un citoyen désigne un membre d’une cité (Etat grec), jouissant du droit de vote dans les assemblées publiques. Il a son mot à dire dans les décisions de la cité en rapport aux lois, à la guerre, à la justice, à la société, etc.

Au cours de la Révolution française, l’emploi du mot « citoyen » a été réutilisé pour s’opposer au terme « sujet ». Il servait à désigner toute personne dépourvue du principe de hiérarchie, et ce par opposition à la noblesse.

Aujourd’hui, un citoyen est un individu qui dépend de la protection et de la tutelle d’un État, dont il est tributaire.

Comment devenir un citoyen français ?

Être un citoyen français implique la possession de la nationalité française. Cette dernière s’acquiert de multiples manières :

  • Par le droit du sang : si l’un des 2 parents est français, l’enfant sera automatiquement français
  • Par le droit du sol : si un enfant naît en France d’un ascendant étranger qui est lui même né en France, il aura la nationalité française de naissance grâce au principe de double droit du sol. En ce qui concerne l’enfant qui naît en territoire français de parents étrangers nés en dehors du territoire français, il disposera automatiquement de la nationalité française à sa majorité à condition qu’il réside en France à ce moment là et qu’il ait emmagasiné une période de résidence en France continue ou discontinue d’au minimum 5 ans à partir de l’âge de 11 ans, ce cas de figure représente le droit du sol simple différé.
  • Par la naturalisation : un étranger ayant atteint la majorité, qui réside sur le territoire français depuis au minimum 5 ans, est en droit d’entamer une procédure de naturalisation. La décision est prise de façon arbitraire par l’administration qui se réserve le droit de refuser la naturalisation même si toutes les conditions sont assemblées. Le demandeur aura la possibilité de réduire la durée de résidence à 2 ans s’il a achevé avec succès 2 années d’études dans une institution d’enseignement supérieur en France ou s’il est, peut être, responsable d’importants services rendus à la nation française.
  • Par le mariage : depuis la loi du 24 juillet 2006, un étranger marié à un citoyen français depuis 4 ans, et démontrant une véritable vie commune affective et matérielle, est en droit de demander l’acquisition de la citoyenneté française par déclaration.

Quels sont les droits et devoirs d’un citoyen français ?

D’un point de vue juridique, le citoyen français dispose de droits civils et politiques, et doit accomplir des obligations envers la société.

Parmi les droits, on retrouve par ailleurs :

  • Le droit à la sûreté.
  • La liberté de pensée.
  • Le droit de vote.
  • Le droit au travail.

Pour ce qui est des devoirs, on retrouve :

  • Le respect de la loi.
  • La participation à la défense du pays.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *