Innastudio.com » Apple » Apple est-il en train de créer un label de musique ?

Apple est-il en train de créer un label de musique ?

Par Émilie Petit le 23 octobre 2018

Apple vient de recruter trois experts en logiciels conçus pour identifier les futures stars.

Apple est-il en train de créer un label de musique ?

Le fabricant d’iPhone aurait-il des aspirations à devenir un magnat de la musique ?

La musique a toujours été une grande affaire pour Apple. En créant iTunes et l’iPod au début des années 2000, Apple ne s’est pas contenté de fabriquer un gadget, il est devenu le gardien des collections musicales très prisées des consommateurs. L’iPod n’était pas le premier lecteur MP3 portable, mais il offrait une expérience d’utilisation supérieure grâce à sa couleur blanche et sa roue de navigation circulaire. Apple a intégré l’iPod étroitement avec iTunes et son logiciel macOS, créant ainsi un écosystème musical.

La musique est restée importante chez Apple avec l’acquisition en 2014 de Beats Electronics, une société d’écouteurs, qui a amené avec elle le talent musical Dr. Dre et le producteur de disques à succès Jimmy Iovine. À l’époque, Iovine louait la « capacité inégalée d’Apple à marier culture et technologie ».

 

Cette acquisition comprenait également le service de musique en continu Beats, qui est devenu Apple Music, faisant d’Apple une force dans le domaine du streaming. Apple Music compte aujourd’hui plus de 50 millions d’abonnés. A l’époque, Apple était à nouveau en retard sur Spotify. Mais Apple a récemment gagné du terrain sur Spotify, égalant presque le nombre d’abonnés de Spotify aux Etats-Unis.

La prochaine phase potentielle du rapprochement entre l’industrie de la musique et celle de la technologie implique un défi pour les grandes maisons de disques. Pour ce faire, Apple vient de faire une nouvelle embauche par le biais d’une acquisition (bien que beaucoup plus petite que Beats), faisant appel aux fondateurs d’une start-up appelée Asaii pour l’aider à renforcer sa nouvelle entreprise d’édition.

Pour comprendre l’acquisition d’Asaii, il faut comprendre pourquoi et comment Spotify et Apple se lancent dans l’édition. L’année dernière, Spotify a tranquillement commencé à signer des contrats de licence avec de petits artistes indépendants défiant ainsi le triumvirat tout-puissant des labels de l’industrie de la musique: Universal, Sony et Warner Music.

Bien que les dollars ne soient pas encore comptés en grand nombre à ce stade, cela pourrait marquer le début de quelque chose de plus grand. En ce moment, Spotify s’en prend à des artistes qui ne sont pas encore sur un label, y compris des inconnus émergents et des artistes plus âgés qui ont regagné des droits sur leur musique.

Ceci n’est pas sans rappeler la stratégie utilisée par Netflix dans sa phase initiale de croissance :

  • Quand Netflix avait la distribution mais pas de contenu propre, il a licencié des émissions plus anciennes ;
  • Il a ensuite signé des artistes « plus anciens » comme Adam Sandler ;
  • Finalement, il a créé ses propres émissions.

En développant méthodiquement le contenu, Netflix a fini par perturber de nombreux studios et chaînes câblées.

Apple entre dans le jeu

En mai, Apple aurait créé une division interne d’édition musicale, suite aux efforts de Spotify. Ce projet aurait été l’une des premières initiatives du nouveau directeur musical d’Apple, Oliver Schusser, qui a pris la relève en avril après le départ de Iovine.

Cette division d’édition musicale, qui sera dirigée par la directrice juridique d’iTunes, Elena Segal, s’adresserait davantage aux auteurs-compositeurs qu’aux artistes.

Une nouvelle industrie musicale

Curieusement, les artistes et les distributeurs ne tirent pas grand profit des ventes de musique. Ainsi, les deux extrémités cherchent à reprendre une partie de la tarte de l’oligopole des grands labels.*

La nouvelle acquisition d’Apple (avec les fondateurs d’Asaii qui l’accompagnent) montre qu’elle rejoint Spotify dans ces efforts.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...