Innastudio.com » Apple » Apple et Intel vers la fin d’un partenariat

Apple et Intel vers la fin d’un partenariat

Par Émilie Petit le 22 octobre 2018

Vers sa quête d’un peu plus d’indépendance, l’entreprise américaine spécialiste des nouvelles technologies a pris la décision de s’impliquer un peu plus dans la fabrication des puces de ses appareils. Ainsi, Apple va devoir se séparer progressivement de ses partenaires fabricants de microprocesseurs au grand regret de ces derniers. Si l’on ne compte plus Qualcomm parmi les partenaires de l’entreprise californienne, il y en a une autre qui est Intel. Malheureusement, Apple a annoncé à Intel qu’elle va devoir fonctionner sans ses puces électroniques d’ici l’année 2020. Pourtant, Intel travaillait sur le développement d’un composant appelé Sunny Peak. Les équipes qui étaient chargées de mettre ce programme sur ont été stoppées dans leur lancée et affectées à d’autres projets du fabricant américain des puces électroniques. Cette séparation est un gros choc pour Intel qui espérait grâce à la société de Cupertino, commercialiser sa nouvelle technologie Sunny Peak.

Apple et Intel vers la fin d’un partenariat

Une disparition pas totale de la technologie Intel des produits Apple

Selon Calcalist, la société de Cupertino aurait directement informé son partenaire de son intention de mettre fin à leur collaboration. Les iPhone qui verront le jour en 2020 ne seront pas équipés de la technologie Intel, pour la gestion de leur connexion Bluetooth et du Wi-Fi. Pour prendre la place d’Intel, Apple pourrait signer un partenariat avec une entreprise taïwanaise du nom de Med à Tek.

Ceci n’est pas synonyme de disparition complète de la technologie Intel dans les iPhone. D’abord soupçonnée d’être aux commandes de la 5G, la puce électronique de Intel Sunny Peak ne se limite qu’au Bluetooth et au Wi-Fi. On pourrait bien voir la technologie Intel dans les téléphones de la société de Cupertino par le biais d’une puce en charge de la gestion des 5 G de réseau cellulaire. En ce moment, les deux fabricants de puces Intel et Qualcomm gèrent tous les deux la fourniture de ces modems. Toutefois, il est clair que la société fondée par Steve Jobs souhaiterait se séparer de ses partenaires qui seraient un peu trop gourmands pour lui.

Une tendance des puces faites maison nourrie au jour le jour

Cette tendance est très récurrente chez le géant américain des nouvelles technologies. Depuis qu’Apple s’est mise dans la conception de ses puces en 2010, elle veut chaque fois aller plus loin. C’est ainsi qu’elle utilise de plus en plus des puces faites maison dans ses produits. On a par exemple vu le cas de la W1 qui a équipé les AirPods, ou celui de la W2 qui est présente dans l’Apple Watch 3. C’est également le cas des ordinateurs de la firme californienne. On a le cas de :

  • La T1 qui équipe le MacBook pro ;
  • La T2 qui équipe l’iMacpro.

Une préparation assurée de Apple

Si les puces fabriquées par Apple ne prennent pas encore la place des processeurs de base, cela ne saurait plus tarder à arriver. Il est d’ailleurs connu que le géant américain du monde numérique travaille sur un gros projet appelé Kalamata. Ce projet a pour but d’équiper les ordinateurs de la firme californienne de puces ARM. Le but d’Apple est de réaliser ce projet en 2020 ; telle est la preuve du fait qu’Apple est déjà inscrite dans la rupture de sa collaboration avec son partenaire Intel.

Au regard de l’évolution de la firme californienne spécialiste des nouvelles technologies, on ne devrait pas être surpris de voir l’orientation que prend Apple aujourd’hui au sujet des puces de ses futurs appareils. Ses partenaires dans le domaine de la fabrication des microprocesseurs devaient s’attendre à voir un jour partir ce géant du numérique.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 52 votes, average: 4,50 out of 5 (2 votes, average: 4,50 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...