Apple : fin du conflit entre Amazon et la firme californienne

En proie à une guerre juridique et commerciale depuis des années, les deux géants américains Amazon et Apple semblent avoir décidé de fumer le calumet de la paix. Ils ont en effet récemment signé un accord qui autorise la vente sur les plateformes d’Amazon de produits neufs estampillés Apple et Beats.

Apple : fin du conflit entre Amazon et la firme californienne

Un accord gagnant-gagnant pour les deux géants

Les firmes américaines de l’électronique et de l’internet Apple et Amazon ne veulent plus s’affronter, elles ont convenu récemment d’un accord autorisant la commercialisation officielle sur la plateforme de vente en ligne Amazon des produits neufs à l’effigie de Beats et d’Apple. Pour rappel, les produits Apple actuellement disponibles sur Amazon sont pour la plupart des articles d’occasion revendus par de tierces personnes à des prix et conditions divers. Les deux géants qui ont connu une période de fiel enterrent ainsi la hache de guerre. Cette guerre avait notamment été marquée par :

  • La cessation de vente des boîtiers d’Apple par Amazon sur son site en 2015 ;
  • La poursuite au tribunal d’Amazon par Apple en 2016 pour vente de produits contrefaits.

Ce feuilleton juridico-commercial qui leur a fait tous deux du mal veut rapidement être oublié afin de laisser place à un accord gagnant-gagnant. Et parmi les avantages que procure ledit accord, on peut citer :

  • Le contrôle total sur les prix des produits Apple disponibles sur Amazon ;
  • La possibilité pour Apple d’augmenter la visibilité de ces nouveaux produits et par ricochet d’accroître leurs chances d’écoulement ;
  • La possibilité pour Amazon d’intégrer dans ses offres de produits des articles différents des matériels d’occasion précédemment disponibles.

La période de signature et de mise en vigueur du contrat étant située juste avant Noël et les fêtes de fin d’année, période qui est particulièrement favorable à la consommation, de grands chiffres d’affaires peuvent être réalisés par les deux firmes dans les huit pays concernés par l’accord que sont : les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, le Japon, et l’Inde.

Les revendeurs indépendants plutôt perdants

Précédemment principaux détenteurs des offres de produits Apple et Beats sur Amazon, les revendeurs indépendants de produits d’occasion qui sont non agréés ne seront plus bientôt autorisés à poster sur Amazon. Le géant de la vente en ligne les a déjà avertis par courrier de l’impossibilité pour eux de poster de nouvelles offres et du retrait dans quelques semaines des offres actuellement disponibles. Amazon leur recommande notamment de se rapprocher d’Apple pour s’enquérir des conditions nécessaires pour l’obtention d’agréments de vente de produits de la marque à la pomme. Ces derniers poussés vers la sortie par le leader américain du e-commerce pourront toutefois se rabattre sur les autres sites de vente en ligne comme e-Bay qui restent accessibles à ces offres de particuliers non contrôlées par les grosses firmes. Dans quelques semaines donc, seuls les revendeurs agréés par Apple seront autorisés à vendre sur Amazon des articles estampillés Apple et Beats. Cette situation rappelle l’accord signé par le même Amazon et la firme de produits d’habillement Nike, accord à cause duquel la vente de produits griffés Nike par des revendeurs indépendants est interdite chez le géant cybermarchand.

Et les consommateurs dans tout ça ?

Les plus heureux d’entre eux sont les fans d’Apple qui font des emplettes chez le géant cybermarchand. Ils auront une variété d’offres, notamment les produits les plus récents à des prix standard. Les articles comme l’iPad Pro, l’IPhone XR, l’IPhone XS, l’Apple Watch Series 4 et la gamme des casques audio Beats seront tous disponibles sur le site de e-commerce. Néanmoins, il ne sera pas possible d’acheter le HomePod sur Amazon. Le cybermarchand ne veut pas permettre une compétition entre l’appareil connecté d’Apple et le sien appelé Écho. Pour rappel, Amazon refuse également la vente sur son site de Google Home, l’appareil connecté de Google.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *