Apple : la limitation des réparations avec les nouveaux Mac

Avec les nouveaux modèles de MacBook et d’iMac, Apple a pris la décision d’ajouter des éléments de sécurité en plus. Cela devrait réduire les possibilités de réparation. Ainsi, l’usager n’aura pas besoin de débourser de l’argent à tout bout de champ pour faire réparer son ordinateur. Mais Apple prend cette décision pour des raisons bien précises.

Apple : la limitation des réparations avec les nouveaux Mac

Apple et le contrôle de ses dispositifs

La firme de Cupertino préfère garder le contrôle sur les appareils qu’elle conçoit. Cela est valable du point de vue logiciel et matériel en même temps. Les usagers se remémorent tous le passage à iOS 7 qui a été accompagné de l’interdiction d’utiliser certains câbles Lightning n’ayant pas été approuvés par Apple. Pour cette fois, la marque à la pomme a décidé de mettre en place une restriction par rapport à ses Mac. L’objectif est de contrôler la sécurité. Pour certains, cela peut être perçu comme étant de l’égoïsme de la part du géant américain.

Éviter de briser la chaîne de sécurité

Apple dévoile une nouvelle gamme de MacBook et d’iMac en Octobre. Ils intègrent la puce T2 qui a également été mise au point par Apple. C’est en fait une puce ARM qui se charge des opérations de chiffrement. La puce est également chargée du boot de la machine. Ainsi, Apple est capable de contrôler sa chaîne de sécurité. De ce fait, la pomme n’est pas obligée de laisser ce type de tâche à des processeurs à l’image d’Intel. La puce en question est également chargée de vérifier la machine au moment du démarrage. Cela consiste à vérifier si les pièces sont autorisées et certifiées par Apple. Pour ce faire, ce dernier recourt à un logiciel de diagnostic. Selon le site internet The Verge, Apple confirme que certaines réparations liées avec le circuit de Touch ID bloquent le démarrage du dispositif dans deux cas :

  • Les composants de la machine ne sont pas certifiés ;
  • Le réparateur n’est pas autorisé par Apple.

Le contrôle du circuit de réparation

Apple reste de bonne foi envers les usagers en leur donnant la possibilité de sécuriser leurs produits. Toutefois, l’entreprise californienne n’est pas transparente par rapport à la liste des réparations qui peuvent obstruer le démarrage du dispositif. Cependant, la firme pense qu’il s’agit là d’un moyen qui permet de réduire les réparations à moindre coûts. Effectivement, il faut savoir que le fait de remplacer certains composants à l’instar de l’écran est surveillé par le logiciel de diagnostic. A noter tout de même que cela se fait dans un centre de service agréé par Apple.

Apple et l’éternel problème des réparateurs indépendants

Apple est connu pour s’opposer à la réparation des techniciens indépendants. D’ailleurs, le constructeur se bat contre « le droit à la réparation » qui est tant prôné par les usagers et également par certains états américains afin que la pomme croquée facilite les procédures de réparation des dispositifs. Apple réplique en n’hésitant pas à bloquer les interventions faites hors du circuit officiel. Les solutions économiques ne semblent guère intéresser le géant de la tech. Ainsi, les écrans tactiles qui n’ont pas été réparés par les réparateurs agréés ne réagissent pas aux commandes. Dès lors, les Smartphone peuvent devenir inutilisables.   Le blocage se fait alors par voie logicielle et Apple veut faire comprendre aux usagers qu’ils ne doivent en aucun cas faire réparer leurs dispositifs ailleurs. Il faut noter que ce n’est pas la première fois qu’Apple prend une telle décision. Même si l’usager entreprend de faire réparer son mobile avec les composants certifiés mais chez un réparateur étranger, les fonctionnalités ne seront pas restaurées de manière effective.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *