Apple : la puce A12X Bionic de l’iPad Pro est plus puissante que l’Apple A12 Bionic

D’après certains analystes, les iPad Pro de 2018 seraient dotés d’une nouvelle puce (SoC) plus puissante que celle utilisée par les iPhone présentés quelques semaines avant. Cette nouveauté s’appelle l’Apple A12X Bionic, une variante très musclée de la version qu’intègrent les iPhone 2018. Découvrez ici des informations utiles sur cette puce, tant vantée par la marque à la pomme.

Apple : la puce A12X Bionic de l’iPad Pro est plus puissante que l’Apple A12 Bionic

Les améliorations majeures de l’Apple A12X Bionic

Si certains analystes ont pu en discuter avec Phil Schiller, l’interview ne permet pas de connaitre les détails techniques de l’Apple A12X Bionic. Cette puce présente en effet des particularités qui constituent pour le moment les plus gros arguments du géant de Cupertino :

  • L’A12X Bionic est la première puce de tablette gravée à 7 nm ;
  • son processeur (CPU) possède huit cœurs pouvant fonctionner simultanément ;
  • ses performances sont jusqu’à 90 % supérieures à la puce utilisée par Les iPhone XS et XR ;
  • sa puce graphique (GPU) contient sept cœurs et est deux fois plus rapide qu’avant ;
  • le moteur neuronal peut réaliser 5 000 milliards d’opérations à la seconde.

Qu’est-ce qui explique ce grand écart entre les deux versions ?

La possibilité d’utiliser simultanément huit cœurs (dont quatre efficients et quatre performants) est une grande avancée par rapport à l’A10X de l’ancien iPad Pro. Interrogé sur ce sujet, Phil Schiller s’est contenté de dire : « Nous avons une architecture unifiée, le CPU, le GPU, l’ISP et le moteur neuronal — tout cela fonctionne derrière la même interface mémoire, et vous n’avez qu’une seule réserve de mémoire ».

En ce qui concerne la puce graphique, Anand Shimpi s’est contenté de donner une petite explication technique justifiant les améliorations réalisées. Si l’A12X utilise la même implémentation de la mémoire que l’A12 classique, la bande passante de la nouvelle puce est plus élevée. Ce progrès devrait apporter un avantage aux tablettes par rapport aux smartphones. Mais, pour le moment, il est impossible d’en dire plus.

Après un premier test de cette puce, Apple est manifestement fier de sa comparaison avec la Xbox One S. Les représentants de la firme de Cupertino ont d’ailleurs répété l’opération plusieurs fois pendant l’entretien. Le site « Ars Technica » précise clairement qu’il s’agit de l’une des consoles fixes les moins puissantes du moment, elle est techniquement moins calée que la Xbox One X de Microsoft ou que les PS4. Néanmoins, elle est bien mieux que la Switch de Nintendo.

Toutes ces améliorations font que les iPad Pro offrent des performances graphiques au niveau d’une Xbox One S, tandis que le processeur est plus puissant que 92 % des ordinateurs portables sur le marché. Le site « ArsTechnica » a même pu le vérifier en confrontant un iPad Pro 12,9 pouces de 2019 à :

  • Ses prédécesseurs ;
  • Des iPhone ;
  • Des Mac et PC portables.

Comment comprendre cette prouesse de la marque à la pomme ?

En exploitant tous les cœurs, on se rend compte que l’iPad Pro fait mieux que les MacBook Pro de 2016 et 2017. Il faut en effet un 15 pouces de 2018 intégrant le processeur le plus puissant (Core i9 six cœurs à 2,9 GHz) pour dépasser les données de la tablette. Le résultat est tout simplement impressionnant pour une tablette nettement plus fine, qui plus est sans refroidissement actif. Tout cela justifie le fait que ce Mac haut de gamme coûte plus de trois fois plus cher.

S’il est impossible pour le moment d’expliquer comment la firme californienne est parvenue à ce résultat, on sait néanmoins que les études réalisées sur l’Apple A12 en ont pour quelque chose. Pour comprendre un peu ce qui s’est passé, il faudra démonter la tablette et réaliser une analyse microscopique du SoC afin de savoir si le géant de Cupertino a changé de mode opératoire pour l’A12X. Les analystes ont donc du pain sur la planche !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *