Apple : pourquoi autant d’investissements fonciers ?

Depuis maintenant deux ans, on constate qu’Apple s’emploie à devenir un empire du foncier. En effet, entre 2016 et 2018, le géant de la technologie a presque fait tripler le volume de ses propriétés foncières aux États-Unis. Mais quelles sont les raisons qui motivent l’acquisition de tous ces nouveaux terrains ? Pour en savoir plus sur la question, poursuivez votre lecture.

Apple : pourquoi autant d’investissements fonciers ?

Presque 20 km2 de terrains acquis en deux ans

Lorsqu’il publiait au début du mois de novembre les résultats du trimestre précédent, le géant américain Apple faisait montre de son excellente santé financière et économique. En effet, avec son chiffre d’affaires avoisinant les 63 milliards de dollars dont 10 milliards dans le domaines des services, la firme de Tim Cook, dont la capitalisation boursière a dépassé au cours de cette année 2018 les 1 000 milliards de dollars, tenait à confirmer sa place parmi les géants mondiaux du secteur. Mais il n’y a pas que dans la technologie qu’Apple est en train d’augmenter son influence. En effet, la firme a fait passer le volume de ses propriétés foncières de 10,45 km2 en 2016 à 29 km2 en 2018. Pour rappel, Apple n’était propriétaire que de 2,03 km2 de terrains en 2011, soit moins du dixième de son patrimoine foncier actuel. En multipliant par plus de dix le volume de terrains qu’il possède en cinq ans, la firme montre clairement son intention de diversifier ses secteurs d’investissements et d’affaires, d’autant plus évidente lorsqu’on constate la flagrante différence qui existe entre les chiffres de 2016 et ceux de 2018.

Des terrains acquis dans sept états des USA

Bien qu’il soit né à Los Altos, dans la région de la baie de San Francisco, et que son gigantesque siège social (Apple Park) ait été construit à Cupertino, une autre localité de l’état californien, le géant de la téléphonie et de l’électronique n’a pas acquis des terrains uniquement en Californie. Sans donner plus de détails sur les noms desdits états, les dirigeants de la firme créée par Steve Jobs ont juste tenu à informer leurs abonnés que la société possède actuellement 29 km2 dans sept différents états américains. Le patron actuel de la marque, Tim Cook, a par ailleurs déclaré que ces acquisitions devraient se poursuivre un peu partout sur le territoire américain. En effet, Tim Cook a voulu profiter de la publication des performances du dernier trimestre pour affirmer son intention de construire un deuxième Apple Park ailleurs qu’en Californie et de consacrer jusqu’à 2 milliards de dollars par an à l’acquisition de nouveaux terrains, soit dix milliards de dollars jusqu’en 2023.

Les causes de toutes ces acquisitions foncières

La décision d’Apple d’augmenter le patrimoine foncier de la société n’a pas pour cause, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la création de nouvelles usines aux États-Unis et la fin de la sous-traitance asiatique. Elle est plutôt fondée sur les raisons suivantes :

  • Apple veut augmenter son chiffre d’affaires en fourniture de services Cloud ;
  • Le fonctionnement desdits services nécessite de grands data centers ;
  • Apple veut donc ouvrir de nombreux data centers pour satisfaire la demande grandissante.

Après avoir essayé l’option de la location, la firme américaine a décidé de posséder elle-même les installations sur lesquelles seront installés ses data centers. Par cette opération, Apple qui veut diminuer sa dépendance financière à l’iPhone, cherche à diversifier ses sources de revenus. Lesdits data centers seront alimentés à 100 % en énergies renouvelables et devraient permettre à la firme d’atteindre d’ici 2020 l’impressionnant chiffre de 50 milliards de dollars de revenus pour services fournis, des services que le géant de la technologie a développé depuis quelques années.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *