Innastudio.com » Apple » Apple : que se passe-t-il exactement pour la réparation des appareils ?

Apple : que se passe-t-il exactement pour la réparation des appareils ?

Par Camille Roche le 8 novembre 2018

Selon le rapport d’une enquête de CBC News, Apple ferait une surenchère lorsqu’il faut réparer l’un de ses appareils. En clair, la marque à la pomme n’autorise la réparation de ses dispositifs que par des techniciens de l’Apple Store ou des centres de service agréés. Cette mesure permettrait de maintenir les appareils sous garantie. Mais, la société de Tim Cook ne se contente plus de cela. Aux dernières nouvelles, la firme de Cupertino menacerait les réparateurs non certifiés qui sont prêts à proposer les mêmes prestations pour un prix réduit. Retrouvez les détails dans la suite de cet article.

Apple : que se passe-t-il exactement pour la réparation des appareils ?

Apple oblige ses utilisateurs à faire réparer leurs appareils par des techniciens agréés

Tout comme les autres fabricants majeurs, Apple ne fournit pas les pièces d’origines ou de manuels de réparation à des techniciens non agréés. Ils expliquent en effet qu’il s’agit là d’une manière de :

  • Garantir un travail de réparation bien fait ;
  • Garantir l’intégrité des pièces d’origine ;
  • Garder les pirates loin du logiciel exclusif qui fait fonctionner leurs produits ;
  • Garantir le bon fonctionnement de l’appareil ;
  • Etc.

Jason Koebler, qui couvre souvent les sujets liés à la marque à la pomme, a déclaré que la restriction des appareils Apple est un problème courant. Il souligne : « J’ai cassé mon MacBook auparavant et je l’ai apporté à Apple et ils voulaient 700 $ pour réparer l’écran. J’ai fini par le faire moi-même pour 50 $. Cela arrive tout le temps. ».

Entre réparer un appareil et vendre un nouveau dispositif, Apple a fait son choix

Interrogée sur la question, Apple a nié l’existence d’une tendance à la surcharge des clients pour les réparations. Pourtant, l’enquête de CBC News révèle des informations selon lesquelles il était dit aux utilisateurs d’ordinateurs Apple qu’une réparation ne pourra pas résoudre le problème de leur appareil, même s’il s’agit d’un souci mineur. En conséquence, ces derniers devraient oublier le projet de réparation et chercher à se procurer un nouvel appareil.

Selon la même enquête, « Quand on lui a présenté un MacBook Pro qui présentait un problème commun, l’écran ne s’affichant pas correctement, un employé de l’Apple Store a répondu en affirmant que l’appareil nécessiterait des réparations importantes à un coût supérieur à 1 200 dollars. » À la question de l’utilisateur de savoir s’il y avait une alternative moins coûteuse pour la réparation, l’employé de l’Apple Store a répondu non. Il souligne en outre : « Ce coût est très proche du coût d’achat d’un nouvel ordinateur, pas vrai ? » L’utilisateur qui entend une telle déclaration d’un spécialiste du domaine n’a d’autres options que de s’acheter un nouvel appareil alors qu’il pouvait très bien faire réparer son dispositif à moindre coût auprès d’un réparateur tiers et en profiter pendant longtemps.

Une réparation à 1 200 dollars qui ne coûte presque rien ailleurs…

Une partie de l’enquête de CBC News est consacrée à Louis Rossmann, propriétaire d’un petit magasin de réparation d’ordinateurs sur la First Avenue à Manhattan. Ce réparateur non agréé Apple a commencé à faire de la réparation d’ordinateurs alors qu’il était encore à l’université. Depuis quelques années, il fait des millions de vues sur YouTube avec ses didacticiels dans lesquels il apprend aux internautes à réparer leurs ordinateurs et leurs téléphones sans recourir à un réparateur.

Lorsqu’il lui a été présenté un ordinateur en panne dont les frais de réparation ont été estimés à 1 200 dollars par un Apple Store, Rossmann a rapidement identifié le problème et l’a corrigé. Il souligne : « Si quelqu’un voulait que je rétablisse le contact avec une broche, je ne lui ferais pas payer ». Il a ajouté qu’il demanderait entre 75 et 150 dollars pour changer l’intégralité de la broche, ce qui aurait coûté une fortune chez les réparateurs agréés Apple.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...