Apple : quelle prévision pour les performances commerciales des iPhone ?

Le géant de Cupertino est à la peine. Les craintes concernant les performances commerciales à venir des iPhone ont lesté Wall Street, très sensible aux évolutions du cours en Bourse d’Apple. Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a perdu environ 25 387,18 points. L’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a chuté de 2,78 %. Quant à l’indice élargi S&P 500, il a cédé 1,97 % à 2 726,22 points. Wall Street était dans le frisson lundi alors que l’action Apple a perdu au total 5,04 %. Que se passe-t-il vraiment au sein de la firme de Tim Cook ? Réponse dans la suite de cet article.

Apple : quelle prévision pour les performances commerciales des iPhone ?

Lumentum Holdings revoit ses estimations à la baisse

Il y a environ deux semaines que Lumentum Holdings, dont certains composants équipent le système True Depth des iPhone depuis la version X, a communiqué les prévisions pour son second trimestre 2019. Mais, aujourd’hui, on apprend que le fournisseur d’Apple est obligé de revoir à la baisse ses estimations. Au lieu d’un chiffre d’affaires allant de 405 à 430 millions de dollars, Lumentum s’attend dorénavant à une fourchette de 335 à 355 millions. La raison ? La société l’explique comme suit : « Nous avons récemment reçu la demande à propos des diodes laser pour la détection 3D venue de l’un de nos plus importants clients industriels et dans le secteur grand public de réduire de manière significative les expéditions qui étaient prévues durant notre second trimestre fiscal, pour des commandes passées précédemment. »

Si la déclaration ne mentionne pas nommément Apple, on sait néanmoins qu’elle représente environ 30 % du chiffre d’affaires de Lumentum. Après ce communiqué, les deux entreprises ont d’ailleurs vu leur action baisser en bourse (- 27 % pour Lumentum et – 4 % pour Apple). Sur la base des nouvelles prévisions du fournisseur, des analystes pronostiquent un différentiel compris entre 18 et 20 millions d’iPhone en moins à équiper. De son côté, le groupe financier américain « Wells Fargo » suggère que les investisseurs doivent interpréter l’information de Lumentum comme le reflet d’une baisse de l’ordre de 30 % de la demande la part des clients d’Apple.

Pourquoi la firme Apple limite-t-elle la production des iPhone ?

La semaine passée, le quotidien financier japonais « Nikkei » avait livré une information selon laquelle la marque à la pomme voudrait augmenter la fabrication des iPhone XR. On attend les résultats pour janvier 2019. Malheureusement, il ne sera pas possible d’avoir des informations précises sur les volumes vendus. La firme de Tim Cook aurait en effet décidé de faire comme la plupart de ses concurrents directs. Dorénavant, Apple ne donnera plus les détails de ses résultats.

Plutôt que de parler d’une chute des ventes, un analyste cité par le site « Reuters » suggère l’idée d’un stock en composants trop important que la marque à la pomme juge nécessaire de couler avant de lancer de nouvelles commandes. Dans tous les cas, cette réduction des commandes peut bien traduire une mauvaise appréciation des ventes.

Ming-Chi Kuo table sur une vente en moins des XR

De son côté, l’analyste Ming-Chi Kuo pronostique des ventes d’iPhone XR moins importantes. Il a d’ailleurs modifié ses prévisions pour 2019. Elles passent désormais de 100 millions à 80 millions d’unités. Trois facteurs l’auraient motivé à revoir ses estimations :

  • Une baisse de confiance chez les consommateurs, surtout en Chine à cause de la guerre commerciale déclenchée par les États-Unis ;
  • Une attente pour un prochain iPhone XR vendu au prix actuel, mais avec un peu plus d’amélioration (deux caméras et un écran aux bordures plus fines) ;
  • La concurrence des Mate 20 de chez Huawei.

Pour le dernier trimestre, Ming-Chi Kuo reste sur une estimation allant de 75 à 80 millions d’iPhone vendus. Quant au premier trimestre 2019, l’analyste envisage seulement une fourchette de 47 à 52 millions d’iPhone vendus.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *