Innastudio.com » Apple » Apple : quelles sont les missions du nouveau MacBook ?

Apple : quelles sont les missions du nouveau MacBook ?

Par Camille Roche le 1 novembre 2018

Dans son quatrième keynote de 2018, Apple devrait introduire de nouveaux Mac mini plus professionnels. Selon des rumeurs, ce nouveau MacBook devrait s’appeler Air. D’autres parlent de MacBook R, pour faire écho à l’iPhone XR. Peu importe son nom, le nouveau MacBook devra assumer certaines missions plus ou moins complexes. Mais, lesquelles ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Missions nouveau Macbook

Mission 1 : redéfinir le MacBook et le marché

Cette mission répond à la fois à une nécessité et à une envie des utilisateurs de voir la marque à la pomme les surprendre et évoluer sur certaines positions. Autrement dit, les fans aimeraient que ce MacBook Air leur refasse le coup de l’innovation surprise et redéfinisse un marché. Il s’agira simplement de leur proposer une offre attractive qu’ils ne sauraient décliner.

En clair, ce MacBook devrait avoir le potentiel de reprendre le sceptre de l’innovation à un marché du PC qui, à défaut de faire rêver, tâtonne pour trouver des voies qui répondent plus ou moins aux exigences des utilisateurs. En outre, ce nouvel appareil devrait être une zone d’expérimentation qui permettrait à la marque à la pomme de se démarquer nettement de ses concurrents directs.

En attendant de voir des puces Apple faire oublier leurs cousines Intel, on pense entre autres au tactile pour l’écran. Il s’agit en effet d’une technologie qui fluidifie les usages. Avec l’arrivée prochaine d’applications iOS adaptées à Mac OS, pourquoi se priver de cette interface que le géant informatique a si bien déposée dans les mains de plusieurs utilisateurs depuis 2007 avec ses iPhone et ses iPad ?

Mission 2 : garantir la base et un équilibre parfait

Si assurer la base de ses appareils est une vision chère à la marque à la pomme, le nouveau MacBook devrait rééquilibrer la gamme des portables d’Apple. Ces derniers sont généralement tournés vers :

  • Le haut de gamme ;
  • L’ultra portabilité ;
  • Les professionnels ;
  • Etc.

Ce sont autant de facteurs sur lesquels la firme de Cupertino devrait travailler pour établir un parfait équilibre entre ces produits et l’envie des utilisateurs. Si les deux premières générations de Mac Book manquaient de souffle, la troisième génération manque encore d’un rien. Un écran plus grand pourrait sous certaines conditions faire oublier le premier ultraportable d’Apple. Le MacBook R doit donc compléter la gamme tout en lui donnant une cohérence nouvelle.

Mission 3 : limiter le pouvoir des iPad Pro

Depuis quelques années déjà, la firme de Cupertino présente ses iPad Pro comme étant l’ordinateur que tout le monde devrait avoir. Le principe est tout simple : il vaut mieux accaparer le marché que de laisser cette tâche à ses concurrents. Mais, iOS étant ce qu’il est, les iPad ne peuvent encore prétendre à être en toutes circonstances des outils « Post PC » susceptibles de remplacer à 100 % les MacBook. En d’autres termes, les iPad Pro ne font pas forcément oublier les Mac. Il reste encore des choses à parfaire pour y arriver.

En ce qui concerne l’ergonomie, les utilisateurs attendent toujours d’avoir mieux. Il faudrait alors que ce nouveau MacBook soit le pont discret entre ces deux mondes. Autrement dit, il doit être la meilleure combinaison possible de l’univers des iPad Pro et des Mac Book existants. C’est ce qui peut l’aider à réussir sa quatrième mission.

Mission 4 : repartir en conquête

Depuis trois trimestres, les ventes de Mac s’essoufflent et ont même atteint le plus bas point depuis 2010. Mais, les choses pourraient changer avec le nouveau Mac Book Air. Une tarification plus abordable pourrait par exemple donner à ce nouvel appareil les armes nécessaires pour relancer les ventes de Mac. Pour ce faire, il faut que la firme californienne oriente ses efforts vers le grand public au lieu de s’accrocher uniquement aux utilisateurs Pro.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...