Apple : remise en cause du projet de store pour la Chine

Le 21 septembre, l’Apple Store de la chine plus connu sous le nom de « Suzhou » a été inauguré. Apple a décidé d’ouvrir une boutique au sein de ce pays qui constitue un marché d’une importance capitale pour lui. Pourtant, cet Apple Store ne s’ouvrira peut-être pas au final alors que dans les autres pays, les stores de la pomme apparaissent un peu partout depuis 2015. Pour l’année dernière, 5 Apple Store ont ouvert leurs portes. Qu’est ce qui a causé ce revirement ?

Apple : remise en cause du projet de store pour la Chine

Fraudes et tentatives de vol

D’après The Information, Apple a pris la décision d’arrêter son projet de Store en Chine à cause de certaines fraudes. En effet, de petits brigands s’organisent en bande pour revendre les Smartphones flambant neufs contre des appareils défectueux. Certes, Apple met tout en œuvre pour contrer ces tentatives mais devant ces stratégies de plus en plus élaborées, le géant de la tech préfère se tenir à carreaux et reporter son dessein de Store pour la Chine. Ce n’est pas tout, Apple doit aussi éviter d’autres problèmes qui peuvent nuire à sa réputation. Parmi ces faits, il y a les scalpers qui se chargent de vider les stocks afin de les revendre incognito. L’organisation de ces bandes est juste parfaite mais du fait de leurs projets malsains, les consommateurs ne peuvent acquérir de bons produits dès leur sortie sur le marché de la vente. Selon Apple, ces petits malins peuvent prendre le contrôle de la boutique à son insu. Ils peuvent même vendre plus que des produits de la firme.

Et l’administration chinoise

Apple aimerait bien ériger son Store en Chine mais la bureaucratie du pays est aussi un problème à contourner :

  • Il faut obtenir les permis relatifs à la construction d’une boutique ;
  • Les paperasses requises par l’administration chinoise sont loin d’être faciles à avoir ;
  • Certains fonctionnaires corrompus demandent à obtenir des pots de vins et des produits gratuits Apple.

La procédure est donc loin d’être simple. Le marché gris de Hong-Kong vient également ajouter son grain de sel. Pour Apple, la question est encore loin d’être résolue. Aussi, il est mieux de faire un pas en arrière pour étudier le sujet.

L’importance de la Chine pour Apple

En dépit de ces problèmes, la question qui se pose est de savoir si Apple compte vraiment renoncer à la Chine ? Il ne faut pas oublier que ce pays est une porte qui permet de maximiser les bénéfices. En Chine par exemple, les internautes apprécient le fait d’être sur Skype, cela représente en effet un réel avantage. Il ne s’agit là que d’un exemple étant donné que ce type d’application a été interdit dans ce pays. Tout cela pour dire qu’en Chine, tout le monde veut avoir un iPhone dernier cri et cela profite à Apple. Qui plus est, cette entreprise a déjà réalisé 10% de son chiffre d’affaire dans cette contrée. Il est alors dans son intérêt de trouver un moyen d’ouvrir son Apple Store en Chine.

Il ne faut pas oublier que dans les régions urbaines du pays chinois, les foyers tendent à s’enrichir tous les jours comme aux USA. Et les Smartphones les plus appréciés depuis 2017 sont les iPhone. Apple occupe déjà une place prépondérante dans le quotidien  des usagers en Chine. Rien  que l’an dernier, l’entreprise avait cumulé presque 46 milliards de dollars de recettes, ce qui représente presque 20% de son chiffre d’affaire pour l’année 2017. En oubliant son projet d’Apple Store dans ce grand pays asiatique, Apple risque de passer à côté de grands profits.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *