Innastudio.com » Apple » Apple va-t-elle augmenter ses investissements en France ?

Apple va-t-elle augmenter ses investissements en France ?

Par Camille Roche le 8 novembre 2018

Le PDG de la marque à la pomme a été reçu mardi par le président de la République française. Lors de la rencontre, plusieurs questions ont été abordées et la visite de Tim Cook semble être une opération séduction pour Emmanuel Macron qui souhaiterait voir la firme californienne investir davantage en France alors que Paris tente d’avoir l’accord des autres pays européens pour une taxation accrue des GAFA. Ce souhait est-il partagé ? Obtenez votre réponse dans la suite de cet article.

Apple va-t-elle augmenter ses investissements en France ?

Emmanuel Macron encourage Apple à investir plus en France

À l’Élysée ce mardi, l’ambiance était plutôt bonne entre Cook et Macron. Le président de la République a d’ailleurs encouragé le patron de la multinationale américaine à augmenter ses investissements directs en France. Jusque-là, les investissements du fabricant de l’iPhone en France se limitent à une simple présence commerciale. Sur la base de ce souhait émis par Macron, on pourrait voir Apple investir à l’avenir dans des activités à haute valeur ajoutée.

Lors des échanges, Emmanuel Macron a aussi abordé la question du partage de la valeur entre la firme de Cupertino et les start-ups françaises qui vendent sur sa plateforme. À la veille de cette rencontre, le secrétaire d’État chargé du Numérique avait déjà exprimé presque les mêmes souhaits. Dans un entretien, Mounir Mahjoubi souligne : « Aujourd’hui, ces grandes plateformes ont deux choix : soit de bouffer tout le monde et détruire toutes les économies, soit d’être un accélérateur pour tous, un chemin vertueux qui va permettre à d’autres de réussir en même temps. ».

Le patron d’Apple pourrait participer au prochain « Tech for Good »

Paris espère voir l’initiative européenne « Platform to business » aboutir dans les plus brefs délais pour un meilleur partage de la valeur entre grands groupes et PME. En avril dernier, la Commission européenne avait présenté une proposition de règlement en ce qui concerne les rapports commerciaux entre entreprises, dite « P2B » et plateformes en ligne. Cette règlementation permettra en effet de mettre en place des obligations accrues en matière de transparence pour les plateformes du web. Aussi, elle permettra de créer des voies de recours pour leurs clients en cas de conflit d’intérêts.

Avant de finir les échanges, le président de la République a invité Tim Cook à participer à la prochaine édition de son sommet « Tech for Good. » Rappelez-vous qu’une soixantaine de grands patrons mondiaux du numérique étaient à l’Élysée au printemps dans le cadre du même programme. Parmi les responsables présents à l’événement, on peut citer :

  • Mark Zuckerberg, patron et fondateur de Facebook ;
  • Satya Nadella, patron de Microsoft ;
  • Dara Khosrowshahi, patron d’Uber;
  • Jacquelline Fuller, la responsable de Google.org ;
  • Angela Ahrendts, senior vice-présidente en charge des Apple Store ;
  • Virginia Rometty, patronne d’IBM ;
  • Will Shu, PDG du service de livraison de repas à domicile Deliveroo ;
  • Etc.

Par ces réunions de grands dirigeants, Emmanuel Macron entend les encourager à soutenir les « biens communs » tels que l’éducation et l’environnement.

De son côté, Bruno Le Maire plaide en faveur d’une taxe accrue des GAFA en Europe

« Nous devons avoir une décision claire, nette et forte en ce qui concerne la taxation accrue des géants du numérique », c’est le message que Bruno Le Maire ne cesse de lancer aux autres pays européens. Cette nouvelle taxe s’applique particulièrement au volume d’activité et non aux bénéfices des GAFA, souvent rendus insignifiants par des stratagèmes juridiques assez complexes. Mais, pour obtenir gain de cause, Paris devra compter sur le soutien des autres États membres de l’UE. Et, c’est là que le combat risque de durer un peu longtemps, car plusieurs pays risquent de faire la grimace. Que deviendra ce dossier ? Seul le temps nous le dira.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...