Innastudio.com » Apple » Apple vers les processeurs ARM 

Apple vers les processeurs ARM 

Par Camille Roche le 30 octobre 2018

Les appareils électroniques ont connu de nombreuses améliorations pour proposer aujourd’hui des services complets et très efficaces. La plupart de ces appareils possèdent généralement un organe de commande exécutant les principales fonctions. Les processeurs sont les principaux garants de cette fonction. Le géant Apple comme la grande majorité des industries de ce domaine recourent aux processeurs Intel et AMD qui ont aujourd’hui un monopole total du marché.

Toujours ambitieux et à la quête de perpétuelles avancées, le géant Apple, en partenariat avec la marque ARM, voudrait, d’ici quelques années, avoir sa propre chaîne de production de microprocesseurs à incorporer aux MacBook.

Apple vers les processeurs ARM 

Les microprocesseurs ARM

Les puces ARM connaissent déjà un tel succès dans le domaine du haut de gamme mobile avec de géantes marques qui ont déjà opté pour leur technologie. ARM, Advanced Risk Machine, est un type de processeur particulier dont l’agencement des composants électriques permet une taille réduite du composant, mais aussi des performances satisfaisantes et un refroidissement simplifié. En réalité, ARM construit les architectures et les plans de processeurs. Les licences de ces derniers sont alors vendues à des géants qui peuvent alors concevoir ces bijoux.

Les puces ARM se retrouvent dans des modèles haut de gamme de téléphones Samsung ou encore Apple. Les iPhone 4 ou encore les Samsung s’étaient déjà dotés de ce système. La maison Samsung a notamment conçu une puce ARM Cortex-A8 et cadencée à 1 GHz pour ses téléphones haut de gamme. Apple notamment utilise le même système pour l’iPhone 4 et les iPad. L’ARM Cortex A-9 est un processeur à deux cœurs déjà annoncé par la maison Samsung pour de nouveaux modèles d’appareil. Eh oui, la technologie est bien folle ! ARM prévoit également  un processeur à quatre cœurs de 2,5 GHz de puissance. Cette dernière caractéristique se retrouvant dans des ordinateurs de dernières générations sera bientôt disponible avec de minuscules appareils.

Apple profite de cette situation assez intéressante pour obtenir son indépendance relative de la marque Intel qui jusqu’ici produit les puces de ses Mac. L’Entreprise de Cupertino prévoit grâce à sa collaboration avec la marque taïwanaise TSMC obtenir d’ici deux ans ses propres processeurs pour ces ordinateurs. Utilisant des technologies ARM dans ses Mac uniquement pour des fonctions secondaires, Apple tente une opération assez ambitieuse qui pourrait lui apporter une véritable plus-value.

Les possibles effets de cette réalisation

La création de puces personnalisées pour les Apple n’est pas sans risque, mais elle aura bien d’avantages pour les affaires de la marque de la pomme. Le premier atout d’une telle réalisation est de défaire cette dépendance de la marque Intel qui a un certain contrôle sur la production des Macs. Apple pourra alors produire ses ordinateurs à son rythme et adopter des stratégies commerciales optimales et adaptées à leur politique. Une synchronisation du développement des processeurs avec la sortie des produits sera alors possible. Des ordinateurs de qualité pourront alors être mis sur le marché avec une grande fréquence. Les puces made by Apple arriveront certainement avec les MacBook, mais ils pourront s’étendre à différents autres appareils.

Avec cette nouvelle initiative, Apple pourrait se donner la possibilité d’améliorer :

  • L’autonomie de ses appareils ;
  • Les performances d’autres composantes ;
  • Le système de refroidissement.

Mais aussi…

De plus, d’autres composants de l’appareil pourraient subir de véritables améliorations qui ne feront qu’étendre davantage l’hégémonie de ce géant. En outre, la création de leurs propres processeurs peut être une bonne possibilité pour la marque de revoir à la baisse les prix de ses produits. La stratégie est intelligente et fait pour le moins rêver des amateurs de pommes. Tout de même, Apple aura bien du mal à faire oublier Intel et AMD qui ont aujourd’hui une expérience monstre dans cette industrie.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...