Innastudio.com » Apple » Création de puces ARM pour remplacer les puces Intel par Apple

Création de puces ARM pour remplacer les puces Intel par Apple

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

La performance et la qualité d’un produit sont de principaux atouts auxquels fait allusion un client pour se l’offrir. Les ordinateurs en particulier se veulent d’évoluer assez rapidement au rythme de la croissance mondiale tout en répondant aux exigences des clients. Grand client, d’Intel, Apple se voit obligé de délaisser le géant de Santa Clara pour fabriquer désormais ses propres puces.

Création de puces ARM pour remplacer les puces Intel par Apple

Le processeur : à quoi sert-il ?

Le processeur est une petite puce électronique qui organise les échanges de données entre les différents éléments d’un appareil. C’est l’un des éléments les plus importants des smartphones, tablettes et ordinateurs. Leurs vitesses et performances dépendent de la capacité du processeur à traiter les données. Depuis sa création par l’illustre Steve jobs, Apple a toujours fait part de sa volonté de vouloir tenir en son pouvoir l’ensemble des pièces qui constitueront ses produits. Cette tache s’avère cependant difficile même si la firme depuis maintenant 8 ans dessine quelques » une de ses puces. Plusieurs de ces produits dont le tout premier à l’être est « l’iPad » sont dotés des puces faites par Apple. Certains éléments sont produits par certaines entreprises, dont les processeurs qui sont essentiellement produits par Intel. Apple n’a rien pu faire quant à l’équipement personnel de ses ordinateurs n’ayant que deux de ses Macs équipés de puces Apple en l’occurrence.

  • Le MacBook pro où le coprocesseur (T1) est fait par Apple et permet de contrôler la TouchBar ;
  • L’iMac avec le coprocesseur (T2) qui permet de chiffrer les données.

Pourquoi vouloir se procurer ses propres puces ?

En plus du bon vouloir de son feu fondateur de vouloir s’approprier l’intégrité de ses produits, Apple a en effet rencontré quelques problèmes liés aux puces. Face à cette situation, la firme a alors réaffirmé sa volonté de fabriquer ses propres puces. En effet, Apple se serait vu facturer à coût de milliard l’achat de ses puces par un autre géant de la technologie : « Qualcomm ». Cette situation a d’ailleurs créé une légère tension entre les deux firmes incitant Apple à se procurer dorénavant des puces Intels pour ses appareils mobiles aussi, alors que Qualcomm en était le principal fournisseur. Les seuls modems Qualcomm encore utilisés par la firme sont d’ailleurs eux aussi en train d’être délaissés. Aussi, le principal fournisseur d’Apple, Intel a vu ses puces connaître beaucoup de défaillances cette année. Cette situation a mis en doute beaucoup de clients de la firme à la pomme quant à la crédibilité de leurs produits. Une bonne raison de plus pour amener Apple a fabriqué les siennes. Apple pourra ainsi suivre plus près la qualité de ses produits. Elle permettra également de proposer de meilleures applications compatibles avec les systèmes d’Apple.

À quand les nouvelles puces d’Apple ?

D’après les rumeurs, les processeurs faits maison Apple étaient initialement prévus pour la fin de cette année avec l’arrivée de ses nouveaux ordinateurs Mac. Mais d’après « Bloomberg », il faudra attendre 2020 pour voir les premiers ordinateurs Apple dotés de processeurs ARM. Apple a d’ailleurs commencé le processus de création de ses propres puces en s’offrant une partie de l’un de ses fournisseurs en l’occurrence la firme britannique Dialog Semiconductor. Les nouveaux ordinateurs macs sont également déjà à doter de puces ARM faites par Apple pour gérer les fonctions annexes dont la Touchbar.

Face à la concurrence rude auxquelles font face les différentes entreprises, il est important de pouvoir contrôler l’intégrité de la performance de ses produits. Apple l’a compris en s’assignant la tâche de vouloir produire ses propres puces électroniques. Vu l’évolution importante qu’ont connue ses concurrents et fournisseurs directs, cette tâche s’avère toutefois assez difficile pour la société.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...