Innastudio.com » Apple » Vie privée : guerre entre Apple et Facebook

Vie privée : guerre entre Apple et Facebook

Par Camille Roche le 5 novembre 2018

Depuis quelque temps, le torchon brûle entre Apple et Facebook au sujet de la capacité du réseau social à protéger la vie privée de ses utilisateurs. Une interview accordée récemment par le PDG d’Apple au journal Vice News n’est pas du tout venue arranger les choses. Au cours de cette interview, le patron d’Apple s’en est ouvertement pris au plus grand réseau social du monde.

Vie privée : guerre entre Apple et Facebook

Réaction d’Apple au sujet du piratage de Facebook

L’interview de Tim Cook intervient après que Facebook ait déclaré avoir été victime de piratage. Loin de compatir, le patron d’Apple ira simplement déclarer que l’entreprise dont il a la charge ne saurait être victime d’un tel piratage, le but d’Apple n’étant pas de créer les profils détaillés de leurs consommateurs. Pendant cette interview, le patron d’Apple demandera aux utilisateurs de ne pas croire aux entreprises qui leur font croire que les données de ces derniers leur permettent de mieux fonctionner. Tim Cook traite d’ailleurs ce genre d’allégations de « foutaises ».

Une guerre à travers les médias

Ce n’est justement pas la première fois qu’Apple s’en prend ouvertement à l’entreprise fondée par Zuckerberg. On se souvient qu’en avril de cette année, au cœur de l’affaire Cambridge Analytica, une entreprise anglaise qui s’était servi de manière abusive de plus de quatre-vingts millions d’abonnés Facebook, les deux entreprises par le biais de leurs dirigeants, s’étaient lancés des pics par médias interposés. À cette occasion, le patron d’Apple dira au micro de MSNBC que son entreprise pourrait bien se faire beaucoup d’argent en se servant des données de ses clients, mais qu’elle a choisi une autre voie. La réponse du patron de Facebook ne se fit pas attendre. Marck Zuckerberg dira aux consommateurs de se libérer du syndrome de Stockholm en quittant ces entreprises qui prétendent s’occuper mieux d’eux que les autres en leur faisant pourtant dépenser beaucoup d’argent. Le patron de Facebook accusera d’ailleurs Apple de créer des services uniquement pour les riches.

La politisation de la vie privée aux États-Unis

La vie privée est aujourd’hui un sujet très politique dans le pays de l’oncle Sam et l’entreprise fondée par Steve Jobs se positionne à ce sujet depuis quelques années déjà. On se souvient de son affrontement en 2016 avec l’agence fédérale américaine le FBI au sujet du chiffrage du iPhone du responsable du massacre de San Bernardino. Apple avait refusé de collaborer avec l’agence fédérale. L’entreprise avait d’ailleurs essuyé de nombreuses critiques de la part des autorités dont certaines étaient allées jusqu’à l’accuser d’être complice de terrorismes. De nombreuses affaires ont d’ailleurs amené les politiques américains à traiter la question de vie privée avec un peu plus délicatesse. On se souvient entre autres que certaines entreprises ont été pointées du doigt dans le cadre des élections présidentielles de l’année 2016. Ces sociétés ont été accusées d’avoir permis la manipulation de l’opinion ; il s’agit de :

  • Google ;
  • Twitter ;
  • Facebook.

En 2018, c’était le tour de la fameuse affaire Cambridge Analytica qui avait fraudé grâce aux données des millions d’utilisateurs Facebook. Pour terminer, au début de ce mois d’octobre 2018, le réseau social Facebook vient encore révéler que près de cinquante millions de comptes de ses utilisateurs à travers le monde serait touché par un vaste piratage.

La position actuelle d’Apple sur la question

Profitant de ce moment de trouble, l’entreprise dirigée par Tim Cook a déclaré au mois de juin que son navigateur allait procéder au blocage des modules dont se sert le réseau social Facebook pour épier la navigation des utilisateurs. Apple est par ailleurs la seule société jusqu’ici ayant souhaité voir les prérogatives de la FTC être renforcées. Ceci permettrait à cet organisme considéré comme le gendarme des consommateurs américains de contrôler l’usage des données des internautes. Une telle prise de position de la part d’Apple pour la protection de la vie privée des consommateurs a un impact marketing positif.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...