Van aménagé : que dit la loi ?

Pour le peu qu’on sait, les véhicules quels qu’il soient, sont soumis à certaines réglementations, en ce qui concerne leur circulation et leur apparence. La règle la plus importante d’entre elles est que ces derniers disposent d’un certificat d’immatriculation encore appelé carte grise.

Cependant, il en est de même pour les véhicules aménagés. Néanmoins, ces derniers font l’objet d’une réglementation spéciale. Si vous souhaitez donc aménager un van, il y a toute une procédure que vous devez respecter. Laquelle ? Suivez !

Van aménagé : que dit la loi ?

Qu’est-ce qu’un van aménagé ?

La description du van n’est plus à aborder, car ce type de véhicule est particulièrement connu de tous. Néanmoins, un van peut être aménagé d’une telle manière que les utilisateurs puissent y vivre à l’intérieur.

Dans de tels cas, un fourgon aménagé en 2018 peut être considéré, comme un véhicule dans lequel certains meubles sont installés, tel que des sièges, ou des installations spécifiques qui ont été effectués. Il s’agit précisément ici, des installations électriques et des installations hydrauliques.

De plus, il est également possible d’aménager un coin-cuisine dans votre fourgon. On peut donc considérer ce type de véhicule comme étant un camping-car. Toutefois, cela n’est pas sans règles.

La législation des vans aménagés

La législation en vigueur ici, est loi des fourgons aménagés en 2018. Pour cette loi, il est nécessaire que le véhicule fasse l’objet d’un certain contrôle. Ainsi, un fourgon aménagé en 2018 est soumis à un contrôle de conformité, en ce qui concerne l’utilisation du fourgon, mais également en ce qui concerne ses équipements.

C’est ce contrôle que l’on appelle généralement l’homologation VASP. En de termes plus clairs, ce type d’homologation vise uniquement à vérifier s’il n’existe aucun danger lié aux installations électriques et aux installations de l’eau.

Que comprendre de l’homologation ?

Ici, il faut retenir que l’homologation VASP consiste à faire délivrer à votre véhicule une carte grise VASP. Ce dernier étant désormais considéré comme un véhicule automoteur spécifique VASP, la carte grise, vous propose certains avantages dont vous pourrez bénéficier pleinement.

Vous serez donc en mesure de circuler librement avec un van aménagé, sans risquer que les modifications apportées à votre intérieur ne soient contraires à la législation en vigueur.

Les avantages de l’homologation

L’homologation VASP, comme nous l’avons déjà mentionné, permet au propriétaire du van aménagé de bénéficier de la carte grise VASP pour son fourgon. Le certificat d’immatriculation qui est délivré est largement différent des autres en ce sens où, il est possible de bénéficier d’un nombre d’avantages assez impressionnants. Toutefois, au nombre de ces avantages, il y en a principalement deux :

  • L’assurance : une carte grise VASP octroie à l’utilisateur du fourgon aménagé, une assurance complète en ce qui concerne les imprévus liés à l’utilisation de son véhicule. Ainsi, l’assurance est non seulement, adaptée à l’utilisation qui est faite du fourgon, mais également aux différents équipements qu’il possède. En ce sens, lors de la survenance d’un imprévu, l’assurance se chargera de prendre en charge la totalité des frais, afin de remettre votre véhicule aménagé en bon état.
  • La vente : un véhicule homologué VASP, est largement plus facile à vendre qu’un véhicule disposant d’une carte grise simple.

Les points négatifs de l’homologation

Bien que cette homologation présente plusieurs avantages, le processus d’administration de la carte grise VASP comprend certaines difficultés. Ainsi, la première difficulté rencontrée est que le processus est relativement long. Dans ce cas, contrairement à l’établissement d’un certificat d’immatriculation pour simple véhicule, le temps de délivrance de la carte grise est supérieur à une semaine.

L’autre inconvénient qui ressort de cette homologation, c’est que le prix de la procédure est relativement élevé. C’est d’ailleurs ce qui décourage les propriétaires d’un fourgon aménagé, à se lancer. Cependant, il n’en demeure pas moins que ce processus est nécessaire.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *