Comment cacher un bouton : que faut-il faire ?

Les boutons peuvent être causés par un repas trop gras, un bouleversement hormonal ou par les effets d’un virus. Ils sont très enquiquinants et on veut tout de suite les combattre. Mais il n’existe pas de miracle pour les faire disparaître sur-le-champ. Ils ne disparaîtront qu’après un traitement qui prendra plusieurs jours. S’ils ne peuvent pas subitement disparaître, ils peuvent néanmoins être efficacement masqués. Découvrez les secrets pour y arriver.

Comment cacher un bouton : que faut-il faire ?

Cacher un bouton après l’avoir traité

Avant d’envisager de cacher un bouton, il est important de le traiter. Ce traitement est crucial, car si on l’ignore, le bouton masqué risque de s’empirer et d’engendrer d’autres problèmes de peau plus grave. En réalité, traiter un bouton avant de le cacher passe par un processus délicat. Il faut :

  • Démaquiller la peau : si la peau était maquillée, il faut la démaquiller. Dans le cas contraire, il convient de se contenter de la nettoyer à l’aide d’une lotion spéciale ;
  • Traiter le bouton : il existe plusieurs sérums destinés au traitement des boutons. Ces sérums assainissent et assèchent le bouton. Leur effet éloigne du bouton les bactéries extérieures. Choisissez-en un avec l’aide de votre dermatologue.

Choisir le bon fond de teint

Après avoir traité le bouton, il faut maintenant mener les démarches pour le cacher. Pour ce faire, il faut choisir un bon fond de teint. Ce produit cosmétique vous permet d’unifier la couleur du visage et de protéger l’épiderme. Le fond de teint choisi pour cacher le bouton doit être de la même couleur que votre peau. Il faut aussi veiller à ce qu’il soit fluide, antibactérien et attesté par un dermatologue. Généralement, il est recommandé d’éviter les formules trop liquides. Choisissez plutôt un modèle qui est adapté à votre type de peau, qu’elle soit grasse, sèche ou sensible.

En revanche, lorsque vous avez une peau à tendance acnéique, évitez le fond de teint. Choisissez plutôt une bonne crème. En fait, les crèmes hydratantes teintées conviennent beaucoup plus aux personnes avec ce type de peau. Par ailleurs, si vous avez de l’acné sur le visage, ne choisissez pas une crème huileuse. Envisagez plutôt l’achat d’une crème non comédogène. Ce type de crème peut également combattre les boutons blancs qui apparaissent sur le pubis.

Passer au stick correcteur

Après avoir appliqué votre fond de teint, il faut maintenant songer à la correction. La méthode la plus simple est d’opter pour un stick anti-imperfection. En principe, le stick correcteur est un instrument de maquillage utilisé dans les salons de beauté, ou par les femmes dans leurs soins de beauté. Mais au-delà de ça, il est également quasi indispensable dans le processus qui conduit à cacher un bouton. La démarche est très simple, mais doit se dérouler dans une hygiène sans faille. Il faut :

  • Choisir un stick correcteur d’une couleur la plus proche possible de celle de la peau ;
  • L’appliquer sur le bouton en évitant d’érafler ce dernier ;
  • Le fondre en tapotant délicatement dessus ;
  • Poudrer la partie pour éviter que le bouton ne devienne encore plus visible.

Il est important d’avoir les mains propres avant d’utiliser le stick correcteur.

Toutefois, si vous n’avez pas de stick correcteur couleur chair, vous pouvez choisir un vert correcteur. En effet, le correcteur vert neutralise la rougeur du bouton et dissimule habilement les imperfections du fond de teint. Mais attention, il faut savoir que le vert correcteur ne se confond pas facilement à la peau. Il demande à être édulcoré. Pour obtenir le bon résultat (invisibilité du bouton), il est nécessaire de mélanger une bonne dose de vert correcteur avec du fond de teint clair. Ensuite, on applique le mélange sur le bouton à l’aide d’un pinceau fin. Après cette opération, il faut fixer le bouton, en appliquant sur ce dernier une couche de poudre transparente et le voilà invisible !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *