Innastudio.com » Beauté » Comment faire des dreadlocks : nos conseils beauté

Comment faire des dreadlocks : nos conseils beauté

Par Camille Roche le 9 octobre 2018

Les dreadlocks ont pris le pouvoir ! Encore appelés dreads ou locks uniquement, ils sont de plus en plus réalisés. Sans distinction de couleur de peau, ou de sexe, les dreadlocks intéressent de plus en plus de personnes et sont l’expression de la jeunesse et de la liberté. Que ce soit en salon ou chez soi, pour se faire des dreads, il existe plusieurs méthodes différentes. A vous de choisir celle qui vous convient le plus.

Comment faire des dreadlocks

Méthode 1 : Laisser faire les cheveux naturellement ou roots

Les dreadlocks sont, par définition, l’aspect que prennent les cheveux, quand on arrête de les peigner. Cette première méthode consiste justement à ça, ne rien faire. Il faut juste laisser les cheveux pousser, ne pas les peigner, ni les brosser, juste les laisser s’emmêler naturellement. Il faut tout de même faire attention à se laver les cheveux pour les dégraisser au moins deux fois par semaine, car les cheveux ont besoins d’être secs pour s’emmêler et former les nœuds. Mais surtout, ne pas les attacher pendant toute la durée du processus, sinon ils ne formeront plus qu’un bloc.

Méthode 2 : Le crêpage ou la technique du peigne

Pour pouvoir utiliser cette méthode, vous avez besoin de quelques indispensables : un peigne à crêper ou un peigne à queue, de la wax(cire) ou du gel, des élastiques et une bonne paire de bras sinon beaucoup plus. Alors comment faire des locks, avec tout ce petit attirail ?

  • Toujours commencer par la nuque, ensuite remonter vers l’avant ;
  • Séparer les cheveux en portions de la taille que vous aurez choisie ;
  • Vous prenez chaque portion que vous peignez, de la pointe des cheveux vers la racine, c’est ça le crêpage. Vous remarquerez automatiquement que vos cheveux vont donner l’air de se tasser et des nœuds vont apparaître ;
  • Vous prenez ensuite votre wax ou gel (de bonne qualité), vous en mettez juste un peu dans la paume de votre main ;
  • Puis vous roulez chaque portion de dreadlocks dans la paume de votre main, ou plusieurs ensembles, selon l’effet que vous désirez ;
  • Et enfin vous prenez vos élastiques, vous recourbez un peu le bout de vos dreads, et vous les attachez chacun très serrés avec. Avec le temps les élastiques se casseront et tomberont.

Il faut dire que cette technique est l’une des plus longues, car elle prend environ douze heures de temps, mais a l’avantage de donner des dreads plutôt jolis et bien proportionnés. Surtout que vous décidez vous-même de la taille de vos locks.

Méthode 3 :  Les nœuds

Vous pourriez aussi avoir besoin d’élastiques ici. Le plus avec cette technique est qu’elle prend moins de temps que la précédente et est aussi plus simple. Le petit hic est qu’il n’y a qu’une partie de la longueur des cheveux qui forme des dreads.

  • Vous prenez une portion de cheveux et vous la divisez en deux ;
  • Sur cette même portion, vous prenez une des parties divisées et vous la partagez aussi en deux, ainsi de suite ;
  • Vous constaterez qu’en divisant à chaque fois les nœuds dans les cheveux vont s’entasser vers la racine ;
  • Quand vous aurez une certaine longueur de nœuds, vous enroulerez dans vos paumes la longueur de cheveux restante ;
  • Pour éviter que vos cheveux ne s’échappent des dreads vous attachez le bout avec les élastiques comme pour la technique précédente.
  • Vous répétez le même procédé sur les autres portions de cheveux.

Il faut noter que toutes les méthodes développées ici, sont utilisables pour réaliser autant des dreadlocks homme, que des dreadlocks femme. Comptez au moins deux à trois mois avant que vos dreadlocks se forment. Eh oui, il faut être patient ! Très important, pensez à bien les laver, en ajoutant parfois du bicarbonate dans votre shampoing ou un peu de vinaigre de cidre lors du rinçage, pour bien entretenir vos dreads et votre cuir chevelu.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(No Ratings Yet)
Loading...