Voici comment isoler un garage en parpaing très facilement

Vous n’êtes pas un bricoleur très expérimenté, mais vous souhaitez tout de même isoler cette partie de votre demeure afin de réduire les déperditions de chaleur. En effet, lorsque le garage est accolé à une pièce de la maison, la température au niveau des murs est souvent basse puisqu’il n’y a pas une protection.

Les erreurs à éviter pour cette isolation

Vous souhaitez isoler un garage en parpaing, mais votre manque d’expérience peut être à l’origine de nombreuses erreurs plus ou moins préjudiciables. Vous n’aurez pas le rendu escompté et vous pourriez même constater quelques désagréments supplémentaires.

  • Il est judicieux d’inspecter votre garage notamment pour savoir si vous n’avez pas de traces d’humidité. Il est fortement déconseillé d’isoler sans traiter la surface, car les champignons se propageront et attaqueront la laine de verre ainsi que le revêtement.
  • Il est également déconseillé de laisser la laine de verre sans aucune protection, car elle aura tendance à prendre la poussière, elle peut être à l’origine de démangeaisons et elle s’abîme plus rapidement.
  • Ne collez pas immédiatement les plaques de plâtre sans une isolation spécifique, car l’intérêt est très faible en termes de gains énergétiques.

Si vous souhaitez isoler un mur en parpaing, vous devez respecter quelques étapes qui sont assez simples, mais vous avez besoin d’un minimum d’organisation et quelques connaissances.

La préparation des murs et du plafond

Vous pourrez éplucher toutes les vidéos pour apprendre comment isoler un mur en parpaing, le résultat sera désastreux si vous n’êtes pas minutieux. Vous devez donc vider votre garage pour que le travail soit propre et vos mouvements ne seront pas bloqués. Si vous avez des fissures dans les murs, il est conseillé de les boucher avec du ciment, cela évite à l’humidité de s’infiltrer et de causer des dégâts considérables sur le long terme.

Vous pouvez désormais appliquer les rails en respectant une largeur de 60 cm, cette dimension peut être différente en fonction de la largeur de votre isolant. Il est donc judicieux de vérifier cette mesure avant de les fixer définitivement sur le mur et le plafond. Soyez vigilant si vous avez des câbles, ils ne doivent pas être compressés par l’armature, pensez à les faire passer par dessus et non en dessous.

C’est l’heure de poser l’isolant

Vous devez acheter un isolant adapté à vos attentes que vous souhaitiez isoler ce local pour gagner en chaleur ou supprimer toutes les nuisances sonores. Le parpaing humide garage n’a pas un intérêt spécifique, ce sont surtout vos besoins qui sont à prendre en compte pour la sélection. Si vous avez tendance à bricoler dans ce local que vous transformez en atelier, il peut être judicieux d’apprendre comment isoler un garage en réduisant aussi le bruit.

  • Lorsque vous avez sélectionné l’isolant, vous devez l’insérer dans l’armature sans forcément utiliser des fixations.
  • Si vous avez respecté l’écart, vous n’aurez aucun pont thermique. Dans le cas contraire, vous pouvez les supprimer avec de l’adhésif en aluminium.
  • Vous pouvez désormais installer les plaques de plâtre en sortant tous les câbles qui doivent se retrouver sur l’isolant et non en dessous.
  • Pour une isolation parpaing, vous avez plusieurs plaques, les traditionnelles qui ont des mesures assez conséquentes, elles sont donc difficiles à transporter et lourdes.
  • Il existe des références très simples à utiliser, car elles se déplient et le poids est moins élevé. Si vous souhaitez isoler mur garage ainsi que le plafond seul, c’est sans doute la meilleure technique.
  • Réalisez ensuite les joints pour avoir un mur bien droit et sans aucune fissure.
  • Poncez légèrement pour enlever toutes les aspérités et vous pouvez ensuite appliquer de la tapisserie ou de la peinture.

Cette isolation mur parpaing garage n’est pas si complexe à poser, elle demande toutefois un réel savoir-faire que vous ne devez pas négliger.

Comment réagir si vous avez de l’humidité ?

Votre mur présente des auréoles noires qui laissent présager l’apparition d’un champignon. Ce dernier doit être traité en amont avant d’envisager une isolation garage, car dans le cas contraire, il aura tendance à être rapidement entaché.

  • Un expert peut vous proposer une expertise détaillée pour vous aider à trouver la cause.
  • Généralement, il y a une fissure dans le mur qui permet à l’air extérieur de pénétrer dans le local.
  • Avec la différence au niveau des températures, vous constatez que l’humidité se développe.
  • Pour un parpaing isolant, vous devez donc boucher toutes les fissures avec du ciment ou un enduit spécifique.
  • Lorsqu’il s’agit d’une remontée capillaire, la seule solution consiste à faire venir un professionnel.

Si vous cherchez comment isoler un garage dans ce contexte, la meilleure technique consiste à regarder les fondations, car elles sont sans doute « poreuses », ce qui permet à l’air de s’infiltrer. Il est préférable de ne pas organiser des travaux avant d’avoir traité réellement cette infiltration qui peut avoir des conséquences sur votre santé. Si vous souhaitez apprendre comment isoler un garage en parpaing, vous devez également vous attarder sur toutes les précautions à prendre.

Cela est valable pour le garage, mais également un abri ou toutes les pièces de votre logement. Certes, vous n’avez pas l’envie de perdre du temps, mais si vous isolez ces murs sans supprimer les champignons, vous constaterez dans quelques mois que les auréoles auront pris de l’ampleur et votre isolant sera lui aussi attaqué. Il ne suffit pas d’appliquer de la peinture ou un revêtement, il faut traiter le fond du problème.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *