Innastudio.com » Bricolage » Isolation phonique plafond : toutes nos astuces

Isolation phonique plafond : toutes nos astuces

Par Camille Roche le 9 octobre 2018

Un appartement mal isolé peut être une source de stress, surtout avec des voisins bruyants. Toutefois, il existe des solutions à ce problème. Ainsi, si vous ne voulez plus subir de bruits de pas ou autres bruits de voisinage en appartement, voici quelques conseils qui vous aideront à améliorer l’isolation phonique de votre logement.

Isolation phonique plafond

Traiter le bruit à la source

Pour atténuer les nuisances sonores, la solution la plus efficace est de traiter le bruit à sa source. En effet, avant d’envisager l’isolation phonique de votre plafond, voyez s’il est possible pour vos voisins de poser un revêtement adapté sur leur sol, afin d’atténuer les bruits de pas et d’impacts qui peuvent se faire entendre chez vous. Nous recommandons la pose d’une sous-couche, qui permettra de réduire la propagation du son vers les étages inférieurs. Le matériau de ce revêtement est à sélectionner en fonction du sol :

  • Pour un sol plastique : sous-couche spéciale vinyle ;
  • Pour une moquette : sous-couche en aggloméré de caoutchouc ou thibaude.

Réalisez vous-même l’isolation de votre plafond

Si la négociation avec vos voisins échoue, vous pouvez décider d’améliorer l’isolation de votre plafond. Pour atténuer les bruits de l’extérieur, mais aussi ceux émis depuis votre appartement, il existe plusieurs solutions à sélectionner en fonction de votre budget et de la quantité de travaux que vos êtes prêt à engager. La première solution, et la moins coûteuse, consiste à appliquer un sous-plafond collé. Ce type de produit existe en différents matériaux, sous forme de plaques ou de rouleaux.  Vous pouvez par exemple opter pour une mousse de polyuréthane alvéolée ; un produit qui a l’avantage de présenter un bon rapport qualité/prix. Également, vous pouvez opter pour des panneaux isolants phoniques, plus onéreux mais très performants. Si vous êtes prêt à vous lancer dans des travaux plus conséquents, l’option la plus efficace consiste à poser un faux-plafond acoustique sur ossature mécanique. Pour cela, il vous faudra fixer l’ossature métallique au plafond à l’aide de suspentes. Cela viendra créer un espace vide, qui devra ensuite être rempli par un matériau isolant fibreux, par exemple :

  • la laine de verre ;
  • la laine de roche ;
  • la ouate de cellulose ;

Dans le cas de l’isolation phonique, ce qu’il faut prendre en compte est le coefficient acoustique du matériau isolant, et non pas son volume. Pour un usage domestique, nous vous conseillons un coefficient de 0,5. Enfin, vous n’aurez plus qu’à visser des plaques de plâtre à la structure pour terminer le plafond suspendu.

Pensez également à l’isolation phonique de vos cloisons

Pour ne pas être dérangé par les bruits de vos voisins, il est également essentiel de revoir l’isolation phonique de vos murs mitoyens. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Là encore, vous pouvez opter pour la pose de panneaux prêts à l’emploi pour créer une cloison phonique. Il suffit de poser de la colle au mur, puis une plaque de plâtre comme revêtement, avec un isolant au milieu. Comme pour votre plafond, si vous êtes prêts à faire des travaux plus lourds, vous pouvez choisir de poser des panneaux sur ossature. Dans ce cas, il faudra venir fixer l’ossature entre le plancher et le plafond, et remplir l’espace vide d’un matériau qui renforcera l’isolation phonique du mur intérieur. Vous pouvez opter pour une laine minérale ou une laine naturelle. Enfin, si vous souhaitez une solution plus radicale vous pouvez créer une contre-cloison : cela consiste à monter une nouvelle cloison en carreaux de plâtres ou en briques, et à insérer l’isolant entre la nouvelle et l’ancienne cloison.

Toutefois, notez que si vous n’êtes pas à l’aise avec les travaux de grande ampleur, vous pouvez également faire appel à un professionnel pour vous conseiller.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(No Ratings Yet)
Loading...