Lampe horticole : à quoi elle sert ?

Lorsqu’on cherche à avoir la main verte avec un défaut d’espace convenable à la pousse des plantes nos plans tombent vite à l’eau, cependant il est possible maintenant, grâce à certaines études poussées de garantir un bon développement de vos pots et remplir votre salon ou petite pièce de minis serres lors des dures mois d’hiver et ce même en absence de bon éclairage. Vous pouvez devenir de mini jardinier grâce aux lampes horticoles.

Quels sont les avantages d’une lampe horticole ?

La lampe horticole est apparue en raison du besoin de continuer à cultiver et semer même par mauvais temps et par absence de moyens, elle nous procure par ailleurs plusieurs bienfaits on retrouve parmi eux :

  • Si vous optez pour une plante à fleurs ou un arbre fruitier, et afin de booster son développement, la couleur bleue favorise la croissance, et donc elle survivra un temps plus conséquent sans perdre de sa forme tandis que la couleur rouge augmente la productivité en formant des fruits et des fleurs.
  • En choisissant des lampes à faible consommation d’énergie mais avec un faisceau lumineux constant, non seulement vous augmentez la productivité des plantes et garantissez une bonne croissance mais aussi la facture ne sera pas lourde.
  • Il est à noter comme seul bémol que ce type de lampes risque de chauffer la pièce ou l’espace qui l’entour augmentant ainsi la température environnante, mais en prenant les choses du bon côté cela réduira votre consommation de chauffage en hiver.
  • Les lampes horticoles rendent la poussé de la plante plus rapide et robuste.

Comment bien choisir sa lampe horticole ?

Bien définir vos besoins, c’est déjà cerner le type de lampes qui vous convient, alors le choix de votre lampe horticole se fait en suivant certaines astuces pour ne pas se perdre lors de votre achat par exemple :

  • Il est primordial pour définir le nombre de lampes nécessaires de calculer la surface d’éclairage de sa culture intérieure, et de connaitre les besoins de chaque plante, car indépendamment les une des autres, elles captent des ondes bien précises sous le nom de spectre qui représente le degré d’absorption important pour le bon développement de la plante.
  • Il est à prendre en considération que la lampe devra rester allumée durant une longue période de temps faisant office d’un soleil artificiel, malheureusement ce qui rendra la facture plus piquante à la fin, donc il faudrait prévoir un budget à calculer au préalable et opter pour des lampes économiques.
  • Envisagez de demander conseil auprès de personnes expérimentées tels que votre fleuriste ou encore les vendeurs spécialisés afin de mieux vous orienter face au choix de la lampe et les couleurs à préférer selon le type de plantes.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *