Qu’est-ce qu’un plafond tendu et le faux plafond ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’un faux plafond. Mais saurez-vous réellement le définir ? C’est l’objet de cet article. Le faux plafond peut être utilisé dans plusieurs endroits de la maison. C’est un élément qui va, notamment, être utilisé dans le cadre de la rénovation d’un logement.

Présentation du plafond tendu et du faux plafond

Mon plafondTout d’abord, sachez qu’il s’agit de deux expressions qui veulent dire la même chose. Le but d’un faux plafond sur mesure est d’apporter un nouvel élan à une pièce. En effet, il sera utilisé afin de rénover et d’embellir l’intérieur d’une cuisine, d’une salle de bain ou encore de la chambre et du salon.

Les causes pour recourir à un plafond tendu sont nombreuses :

  • Malgré plusieurs efforts effectués, comme la peinture et l’enduit pour votre plafond, les traces demeurent visibles et bien visibles.
  • À la suite d’un dégât des eaux.
  • Si vous avez constaté un plafond déformé ou qu’il y a des câbles et des tuyaux apparents.

Ce sont les trois causes principales qui vont amener à installer un faux plafond. Le plafond tendu est probablement la meilleure solution qui puisse exister, notamment pour masquer efficacement les auréoles ou les écaillements de la peinture trop sèche et vieille. Ne négligez pas cette solution qui pourrait vous convenir si vous vous trouvez dans l’une des trois situations citées précédemment.

La durée des travaux est relativement courte, et elle peut être de l’ordre d’une seule journée !

Les différents types de faux plafonds

Plafond tenduIl existe plusieurs sortes de plafonds tendus. Nous allons vous les présenter de suite. Puis, ce sera le moment pour vous rapprocher d’un professionnel qui va effectuer la pose plafond tendu.

  • Vous avez le plafond en placoplatre. C’est un travail assez fastidieux et long à mettre en place. Néanmoins, pendant la pose, vous allez subir la poussière.
  • Le faux plafond en bois va avoir le même principe que pour les plafonds dans un véhicule aménagé. Il faudra installer des tasseaux et fixer le lambris dessus. Au niveau entretien, c’est plus compliqué, puisque l’on évoque le ponçage, le vernissage ou encore la peinture. Le bois apporte un aspect esthétique joli, qui se rapproche de l’effet d’un chalet. Il peut contribuer à une lumière plus faible et légèrement tamisée.
  • Vous avez la solution de coller des dalles au plafond. Néanmoins, l’esthétique n’est pas mise en avant. De plus, si un jour vous décidez de les enlever, comment allez-vous retirer les grandes traces de colle qui vont rester dessus ? Cela va nécessiter d’enduire l’intégralité du plafond.
  • Vous avez sûrement déjà vu des demeures avec un plafond suspendu. Il s’agit de dalles de 60 cm par 60. Cela va donner un aspect bureau. C’est un choix qui est réputé pour son économie plutôt que son esthétique.
  • Les faux plafonds en lames d’aluminium ont eu une période avec un grand succès, notamment durant les années 1970 et 1980. Aujourd’hui, ils ne sont plus trop utilisés.

Selon vos besoins et vos attentes, vous pourrez choisir des faux plafonds qui vous conviennent le plus, par rapport à la pièce en question.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *