Lait périmé : faut-il le jeter ?

Vous êtes un gourou de la consommation responsable ; chez vous, c’est tolérance zéro pour le gaspillage. Pourtant, vous avez laissé une bouteille de lait périmé dans votre frigo. On dédramatise, ça arrive aux meilleurs d’entre nous. Si ça se trouve, vous pouvez toujours boire votre lait, même si la date indiquée sur l’emballage est dépassée. Et au cas où le lait est vraiment périmé, oubliez la poubelle ; il peut avoir d’autres usages insoupçonnés !

Lait périmé

DLC, DLUO, DDM : comment s’y retrouver ?

L’industrie alimentaire a obligation réglementaire d’indiquer les dates de péremption des produits sur leur conditionnement. DLC, DLUO, DDM, vous ne vous retrouvez plus entre tous ces termes ? La DLC, Date Limite de Consommation, indique la date à partir de laquelle le produit ne peut plus être consommé, et doit être respectée impérativement, sous peine d’intoxication alimentaire. Pour en revenir au lait, la DLC, réservée à certains types d’aliments, n’est apposée que sur le lait pasteurisé, qui contrairement au lait stérilisé (UHT) est rapidement périssable. La DDM, Date de Durée Minimale qui a remplacé la DLUO, indique une date au-delà de laquelle les produits perdent certaines de leurs propriétés gustatives et nutritionnelles, sans pour autant être systématiquement impropres à la consommation. C’est cette date qui est indiquée sur les briques et bouteilles de lait stérilisé. À l’image du fromage périmé, il est donc possible de consommer ce lait plusieurs semaines après cette date, à condition qu’il soit bien conservé. Attention, si vous avez entamé votre lait, veillez à le conserver au réfrigérateur, et à le consommer dans les 3 jours.

Signe qu’il ne faut pas boire votre lait périmé

Les produits laitiers arrivés à expiration, que ce soit le lait ou la crème fraiche périmée peuvent poser des risques accrus d’intoxication alimentaire, en particulier chez les nourrissons, les femmes enceintes, et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. C’est pourquoi il convient d’éviter absolument de boire votre lait, si vous constatez au moins l’un des signes suivants :

  • Emballage gonflé ;
  • Formation de caillots ;
  • Mauvaise odeur ;
  • Goût acide.

Ces signes montrent que votre lait a tourné, et au risque de nous répéter, vous ne pouvez pas le boire. Dans ce cas, pas la peine d’en faire tout un fromage… En fait si, faites-en un fromage. Littéralement. Outre le fromage, le lait périmé a plusieurs autres usages auxquels vous n’aviez jamais pensé !

3 usages étonnants du lait périmé

On ne vous apprend rien, le fromage est par définition du lait qui a tourné. Vous pouvez donc fabriquer votre propre fromage en faisant cuire votre lait périmé dans une casserole au bain-marie, puis dès qu’il se met à suer, l’égoutter dans un linge d’une propreté immaculée. Vous pourrez ensuite en relever le goût en y ajoutant de la crème fraiche et des épices et arôme de votre choix.

À défaut de le boire, vous pouvez utiliser votre lait périmé dans vos pâtisseries. Ne faites pas cette tête, on vous parie que vous avez mangé plusieurs cakes faits avec du lait périmé sans vous en rendre compte. On vous garantit 100 % de succès auprès de vos convives.

Si vous préférez réserver votre lait périmé à un usage non alimentaire, n’hésitez pas à l’utiliser pour arroser vos plantes. Non seulement il sera excellent pour les nourrir, mais encore il servira de répulsif contre les nuisibles du jardin.

Vous savez comment recycler votre lait périmé ; plus besoin de surveiller la date de péremption comme le lait sur le feu !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *