Peintre performer : qu’est-ce qu’un peintre performer ?

La performance est un art qui met en exergue et en harmonie sur une scène trois éléments fondamentaux. Il s’agit du corps, du temps et de l’espace. Elle est considérée comme la forme la plus ancienne des formes artistiques dans l’histoire de l’humanité.

La performance artistique représente donc une action artistique entreprise devant un grand public. Elle est initiée par un groupe japonais appelé « GUTAI » en 1954 qui exerce des peintures de grands formats, déchirées, projetées, brûlées, entaillées, etc. Cet art est introduit en France par Yeves Klein en 1955 à l’issue de son voyage au japon.

Peintre performer : c’est quoi un peintre performer ?

Un peintre performer est une personne spécialisé dans les œuvres artistiques à travers lesquelles il réalise dans un temps record (7 minutes/toile) une œuvre très émouvante qui se traduit en portrait de stars, paysages, logos, etc.

La performance est toujours accompagnée d’une musique spéciale qui permet de tenir le public émerveillé et attire son attention sur la réalisation de l’œuvre.

Peintre performer : quelles sont les techniques utilisées par Erik Black ?

Erik black est un artiste peintre d’origine française considéré comme un grand performer spécialisé dans la réalisation des œuvres en un temps record. Chacun de ses shows est mené de façon innovante, très spéciale et originale. Il arrive à réaliser un portrait à grand format d’une célébrité ou celui d’une personnalité en quelques minutes seulement.

Erik Black réalise ses œuvres à l’aide de deux techniques principales. Il s’agit de Glitter Painting et de Speed Painting.

  • La performance de Glitter Painting : la performance de Glitter Painting est une technique proposée par Erik Black pour développer ses œuvres. Selon lui, il peut réaliser en direct une œuvre de grand format à l’aide de colle et de paillettes. Cette technique permet d’attirer et de maintenir le public émerveillé pendant toute la durée du show. Le public est ainsi maintenu en haleine à l’aide de la gestuelle du peintre et la musique qui accompagne la scène visuelle. Il s’interroge pendant toute cette durée afin de comprendre le cheminement de l’artiste, sauf que celui-ci reste muet jusqu’à la dernière minute où il dépose ses pinceaux et illumine son portait. Finalement, cette technique peut être ainsi utilisée dans d’autres domaines, à savoir l’architecture, logo, nouveaux produits, etc.
  • La performance de Speed Painting : cette performance est rendue populaire dans les années 80 et regroupe aujourd’hui de nombreuses variantes. Erik Black, quand à lui, exécute ses œuvres de Speed Painting en quelques minutes et souvent en monochrome. Tout comme la technique Glitter Painting, celle-là peut être utilisée pour la réalisation des logos, packagings, silhouettes ou tout autre graphisme.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *