Tarot : comment y jouer et gagner ?

Le tarot est un jeu de cartes divinatoires, il est composé de 78 lames ou autrement appelées arcanes, constituées de 22 majeures et 56 mineures. Il existe plusieurs centaines de styles de tarots pour tous les âges et les influences, et ce n’est pas toujours évident d’en choisir un lorsqu’on débute.

Comment bien choisir son jeu de tarot ?

  • Selon la puissance des cartes : la puissance d’une carte peut être décrite par la valeur de la lame, sa symbolique et ce qu’elle évoque. Le meilleur jeu de cartes que l’on puisse acquérir est un jeu de cartes classique comme le tarot de Marseille, car ce dernier a été étudié pendant de nombreuses années, et le but du tarot n’est pas d’avoir les cartes les plus originales, mais les plus efficaces.
  • Se fier à ses impressions : pour choisir un jeu de tarot, il faut se laisser guider, en chercher et en voir plusieurs avant de trouver celui qui va le plus nous attirer.
  • Prendre un jeu de tarot avec des images qui nous attirent et qui nous renvoient des sensations positives.
  • Il faut réussir à interpréter le sens des cartes, et qu’il n’y ait pas trop de confusions par rapport à ces dernières, en particulier les arcanes majeurs.
  • Éviter de prendre un jeu de tarot d’occasion, car les cartes de tarot restent quelque chose de personnel.
  • Ne pas se fier au livret explicatif qui est fourni avec le jeu de tarot, car ces explications sont vagues et erronées.
  • Faire attention à la taille, la qualité des cartes et aussi la qualité de l’écriture qui est dessus, pour pouvoir le garder le plus possible dans le temps, il vaut mieux éviter les jeux de tarot premier prix et bon marché.

Comment jouer au tarot ?

Dans le tarot, il y a le preneur et le défenseur, et la façon de jouer dépendra du rôle du joueur. On a :

  • Le preneur : il doit réaliser un contrat en marquant un maximum de points. Pour cela, il doit d’abord jouer ses rois pour marquer des points en faisant des plis, jouer l’atout s’il n’a pas de cartes avec une couleur forte, ou alors jouer une couleur déjà jouée au préalable. Il doit aussi prendre des point à ses adversaires en s’emparant de leurs têtes de couleur grâce notamment à la coupe.

Il ne doit pas jouer une couleur dont il n’est pas maître, car il pourrait perdre ses points, et doit être le seul à connaître ses cartes.

  • Les défenseurs : un défenseur doit jouer selon ses propres cartes, mais en prenant en considération les cartes de ses partenaires. Ils doivent varier les cartes jouées pour mieux comprendre les forces et les faiblesses du preneur.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *