Pourquoi apprendre ses tables de multiplication ?

Parmi les apprentissages que les enfants apprécient le moins à l’école, les tables de multiplication arrivent en tête de liste, loin devant tous les autres ! En effet, cet apprentissage est douloureux mais obligatoire. Par contre, il deviendra nettement plus facile quand le contenu est intéressant et que les enfants savent à quoi peuvent leur servir ces horribles tables de multiplication.

Apprendre a compter

Comme vous le lirez sur table-de-multiplication.com, le secret de la réussite est bel et bien l’entraînement. Ça ne sert à rien de savoir ses tables en bloc, l’idéal est de répondre à des questions aléatoires. Et ne pensez pas qu’une fois que votre enfant sera au point avec ses tables qu’il sera tranquille pour le reste de sa vie. Pas du tout ! Contrairement à la maîtrise du vélo, si vous ne pratiquez pas, si vous ne vous exercez pas, il faudra bien moins de temps pour oublier les tables que pour les apprendre. D’où l’intérêt des petits jeux réguliers qui seront ludiques et ne décourageront pas les enfants.

Tables de multiplication : des bases en mathématiques?

Pour bien apprendre les tables de multiplication, il faut déjà connaître ses chiffres. Voilà ici une des bases incontournables. Tout comme vous ne pouvez pas apprendre la lecture en ignorant les lettres de l’alphabet et une partie des règles d’orthographe. Il faut savoir que les tables de multiplication sont un des piliers des mathématiques. Une fois mémorisées, elles vous permettent de briller en :

  • calcul mental
  • calculs écrits.

L’apprentissage des tables de multiplication ne commence véritablement qu’en classe de CE2. Même si les prémices auront déjà été abordées en CP puis en CE1. À partir du CM1, les révisions seront incontournables à chaque rentrée de grandes vacances. Pour que ce soit moins fastidieux, il faut déjà que les enfants comprennent que 3X5=5X3. Ainsi, il y aura moins de combinaisons différentes à retenir. Et encore une fois, connaître par bloc ne sert à rien, il faut vraiment connaître ses combinaisons de façon aléatoire.

Généralement, c’est la table de 2 qui est proposée en premier. Et pour cause, l’enfant se servira de ses tables d’addition pour obtenir le résultat qui n’est autre que le double du chiffre multiplié. Viendra ensuite la table de 5 où le résultat se terminera forcément par un 5 ou un 0 suivant le cas. Pas de problème non plus pour la table de 10 puisqu’il suffit d’ajouter un 0 au chiffre multiplié.

Vous l’aurez compris, la plus grande des difficultés réside notamment dans l’apprentissage de la table de 7. Mais ce ne sont pas les moyens mnémotechniques ni les méthodes qui manquent. Vous avez notamment la méthode des mains qui marche bien pour les tables entre 6 et 9. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir des adultes encore compter sur leurs doigts ! Sur internet, il existe aussi de nombreux sites qui vous aident à réussir dans l’apprentissage incontournable des tables de multiplication.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *