Cours particuliers : faut-il vraiment en prendre ?

Afin d’améliorer les résultats scolaires des élèves, les parents optent de plus en plus pour les cours particuliers. Toutefois, il s’avère que les cours de soutien scolaire représentent de nombreux inconvénients, à même de freiner l’élève dans sa progression. Faut-il vraiment prendre des cours particuliers ? Et quelles sont les erreurs que doit éviter un professeur particulier ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article.

Avantages et inconvénients des cours particuliers :

Augmenter la quantité des enseignements dispensés à élève présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Il est vrai que ces cours de soutien permettent de réviser en étant accompagné, mais ils constituent une surcharge, parfois inutile. Ce temps d’étude additionnel réduit du temps de repos et de loisirs de l’enfant, et qui restent indispensables pour son bien-être.

Les cours particuliers permettent à l’élève d’assimiler des leçons qu’il n’aurait pas comprises en classe. En plus, parmi les autres avantages des cours particuliers, on peut évoquer la progression dans les matière peu maîtrisées, ainsi qu’une meilleure maîtrise des différents acquis.

En revanche, il faut mentionner que les cours particuliers requièrent un budget spécifique, qui ne peut pas toujours être fourni par les parents.

De ce fait, il est important de bien cerner les besoins d’un élève ainsi que sa motivation, avant de solliciter un professeur particulier.

Les erreurs à éviter pendant un cours particulier :

Si vous dispensez des cours particuliers, voici les erreurs à éviter afin de garantir une meilleure qualité à vos enseignements :

  • Ne pas se remettre en question. Si un élève est contre-productif, il est important de se poser les bonnes questions pour essayer de renverser la situation.
  • Ne pas apprendre à l’élève à devenir autonome. Toutefois, il est important de le guider afin qu’il le devienne.
  • Croire que déchiffrer c’est comprendre. Ceci est faux dans la mesure où le processus de compréhension est plutôt lié à l’aptitude de penser qu’à la simple lecture. Pour cette raison, il est indispensable d’expliquer à l’élève ce qu’il doit comprendre en lisant une phrase. La fragmentation reste la solution idéale pour activer ce processus de compréhension et d’assimilation.
  • Oublier que l’élève, l’enfant, ne raisonne pas de la même manière que le professeur.
  • Croire que les propos du genre « c’est facile, tu sais le faire » permettent de motiver l’élève. Au contraire, il est prouvé que ces affirmations mettent l’élève dans une situation de panique car, en fin de compte, il réalise qu’il ne sait pas répondre à une question facile, et qu’il aurait déjà étudiée. Ceci réduit considérablement la confiance de l’enfant en lui même.
  • Se donner en modèle. Il faut plutôt aider l’élève à construire son propre discours et ses démarches mentales.

Pour conclure, il faut savoir tirer profit des cours particuliers afin d’améliorer ses résultats à l’école. L’élève doit rester actif et attentif aux enseignements dispensés.

Émilie Petit
Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterai sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de cœur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *