Les Kabyles : que faut-il savoir sur la région de Kabylie ?

Si la Kabylie est souvent mentionnée dans l’actualité pour les conflits politiques et autres velléités séparatistes, il n’en demeure pas moins que c’est une région très riche de par sa culture. Elle concentre en effet une population berbère qui occupe une région à dominante montagneuse et qui est disséminée dans d’autres régions d’Algérie. Ils sont ainsi près de 4 millions de Kabyles principalement concentrées en Algérie où ils représentent près de 15 % de la population. Quels sont les particularités de l’organisation sociale ainsi que les traits physiques distinctifs des Kabyles ?

Les Kabyles : que faut-il savoir sur la région de Kabylie ?

La Kabylie, bastion berbérophone d’Algérie

La Kabylie est une région historique d’un peu plus de 31 600 km2 située au nord de l’Algérie. Elle est peuplée en grande majorité de populations kabylophones dont les origines ont donné lieu à une multitude d’hypothèses. Cependant les historiens s’accordent à dire que la culture kabyle contemporaine est un brassage de la culture maghrébine et méditerranéenne. Au-delà des frontières algériennes, il existe une forte communauté kabyle en Occident, notamment dans les pays suivants :

  • France ;
  • Belgique ;
  • Canada.

Ceci est dû à une forte émigration de ce peuple vers ces pays surtout après la période coloniale. En France tout particulièrement, les Kabyles forment environ 40 % des Algériens et descendants d’Algériens vivant dans le pays soit environ 800.000 Kabyles au total.

Quelles sont les religions dominantes en Kabylie ?

Le préambule de la Constitution de l’Algérie place l’islam au cœur de la société et en fait référent culturel régissant le mode de vie et l’identité du pays, si bien qu’on estime à près de 99% la part de la population qui pratique cette religion. Les Kabyles n’échappent pas à cette réalité. Cependant, avant la pénétration de l’islam soufi et mystique dans la région, la Kabylie a connu plusieurs religions du bassin méditerranéen avec leurs corollaires de créatures mythologiques.

Les peuples de Kabylie blonds aux yeux bleus : mythe ou réalité ?

L’idée selon laquelle les Kabyles seraient en grande majorité des blonds aux yeux bleus a été longtemps véhiculée avec plus ou moins d’exactitude.

En réalité, un cinquième de la population algérienne, soit l’équivalent de dix-neuf millions de personnes, serait d’origine berbère. Et bien qu’une faible proportion de cette population ait réussi, de l’avis des ethnologues, à préserver leurs caractéristiques historiques fondamentales, leur particularité physique et leur base d’organisation sociale, certaines populations de la région de Kabylie ont pu sauvegarder certains traits. Au fil des brassages ethniques, des migrations et des recompositions sociales, l’identité culturelle et même physique des Kabyles a su conserver son originalité, car ces derniers sont très attachés à leur culture berbère.

C’est ainsi que l’on rencontre aussi bien dans les régions montagneuses que dans les plaines, des groupes de Kabyles aux teintes assombries, aux yeux vifs teintés de vert ou de marrons clairs.  Ces traits physiques sont fréquents même chez les Kabyles nés ou vivants au-delà des frontières algériennes. Cependant, les Kabyles aux yeux clairs, bleus ou gris sont plutôt rares en réalité ; plusieurs études estiment leur nombre autour de 2,5 à 3,8 % de la population kabyle. Certains ethnologues attribuent ce trait particulier au fait que les Kabyles seraient des descendants d’un peuple d’Asie Centrale à l’époque du Néolithique, d’autres affirment que ces peuples seraient des descendants des Vandales ou encore de Vikings. Aucune de ces thèses n’a été corroborée avec une entière certitude.

Quoi qu’il en soit, on sait que les Magrébins actuels sont le fruit de plusieurs vagues levantines et de migrations venues d’Afrique subsaharienne. Mais la question de l’origine des peuples montagnards de la Kabylie est toujours objet de désaccord entre les historiens.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *