Innastudio.com » Famille » Maternité niveau 3 : qu’est ce que cela signifie ?

Maternité niveau 3 : qu’est ce que cela signifie ?

Par Camille Roche le 4 novembre 2018

Lorsqu’on tombe enceinte, l’une des préoccupations majeures est liée au lieu d’accouchement. Mais vous avez souvent entendu parler des niveaux de maternité et vous aimeriez en savoir plus. Sont-ils liés à la qualité de la maternité ? À quelles futures mamans sont destinées ces différentes structures ? En effet, le choix de sa maternité est l’une des décisions les plus essentielles dans le processus d’accouchement. Et parmi les critères qui doivent guider le choix pour une meilleure maternité à paris, on doit parfois tenir compte du classement des maternités fait par l’État.

Maternité niveau 3

Peut-on choisir soi-même sa maternité à Paris ?

Généralement, une future maman peut décider de la maternité dans laquelle elle souhaite accoucher. Cependant, certains facteurs indépendants de la volonté de la mère, mais plutôt de son état de santé et celui du bébé peuvent faire qu’elle sera transférée dans une autre maternité différente de ce qu’elle veut. En effet, depuis 1999, on distingue trois niveaux de maternité à Paris comme dans toutes les régions françaises. Ces différents classements ont été effectués en fonction du type de prise en charge de chaque maternité : niveau de soins néonatals et présence ou non de réanimation adulte. Si votre grossesse n’a aucun problème et votre bébé n’a aucune pathologie, vous accoucherez dans la maternité de votre choix. Mais, dans le cas contraire, votre dossier sera transmis dans une maternité dont on juge capable d’apporter les soins adéquats à vous ou à votre bébé.

Qu’est-ce qui caractérise chaque niveau de maternité ?

Le classement des maternités de Paris a pour but de guider les futures mamans vers le lieu le mieux adapté aux risques identifiés pendant leur grossesse. Cette classification n’est donc pas liée au critère de qualité du personnel comme beaucoup le pensent. Les maternités de niveau 3 ne sont donc pas les meilleures maternités de Paris et celles de niveau 1, les plus médiocres. Il faut dire que ce sont les soins apportés au bébé qui permettent de distinguer de niveau de maternité.

Les différents niveaux de maternité

  • Maternités de niveau 1 : ce sont les plus nombreuses dans les villes. Elles reçoivent les grossesses « normales ». Une grossesse est dite normale lorsqu’elle ne présente pas de risque particulier. Que ce soit par voie basse ou par césarienne, l’accouchement se fait sans complication. La maternité est composée d’une unité d’obstétrique, mais n’est pas équipée d’un service de pédiatrie.
  • Maternités de niveau 2 : elles sont dotées d’une unité d’obstétrique et service de néonatalogie ou de soins intensifs néonatals. Elles ont la capacité d’accueillir des bébés prématurés de 33 semaines au moins et d’un poids de plus de 1 500 g. Elles ne peuvent suivre les nouveau-nés qui ont besoin de soins en réanimation, ni les grossesses avec des pathologies fœtales. Il faut noter que les maternités de niveau 2 sont de deux types : les maternités de niveau 2a et les maternités de niveau 2b.
  • Maternités de niveau 3 : elles sont équipées d’une unité individualisée de soins intensifs, d’un service de réanimation pédiatrique et maternelle. Elles prennent en charge les grossesses qui ont un haut niveau de risque. Cela ne veut pas dire qu’elles ne s’occupent pas des grossesses normales, mais juste qu’elles sont spécialisées dans le suivi des grossesses pathologiques risquées (hypertension pendant la grossesse, diabète gestationnel).

Comme le notifie si bien un professionnel de la médecine « c’est la présence d’unités de néonatalogie et de réanimation qui définit les maternités de niveau 2 et 3, et non la compétence des soignants »

En fonction de la région dans laquelle vous résidez, vous  trouverez sur internet des sites qui affichent les noms des maternités selon leur niveau (le classement des maternités de l’île de France par exemple).

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...