Innastudio.com » Famille » Technique neuromarketing : quels sont les buts du neuromarketing ?

Technique neuromarketing : quels sont les buts du neuromarketing ?

Par Émilie Petit le 21 septembre 2018

Dernièrement, les techniques du marketing ont connu un très grand développement au point de constater l’apparition de la nouvelle tendance : le neuromarketing.
Le mot « neuromarketing » se compose de deux termes; neurologie et marketing. Il utilise donc les sciences de la neurologie cognitive pour promouvoir le marketing, et ceci à travers l’analyse des réactions nerveuses des consommateurs aux différentes stimulations comme celles des publicités.
Le neuromarekting est établi après de très grandes études sur le cerveau humain. Cette étude peut comporter des outils médicaux comme l’EEG (éléctro-encéphalograme) ou même l’IRM afin de mesurer les mouvements cérébraux des clients et consommateurs.

Quelles sont les pratiques du neuromarketing ?

De nos jours, les marques sont très nombreuses à employer le neuromarketing afin de pousser indirectement les consommateurs à l’achat.
Sans se rendre compte, le consommateur se trouve dans une position de faiblesse face aux différentes techniques du neuromarketing, dont :

  • L’illusion du « 9 » : d’après des recherches scientifiques, ce chiffre 9 joue sur la psychologie du consommateur et attire son attention. C’est pour cela que vous trouvez par exemple 12,99 euros au lieu de 13. Le premier prix sera inconsciemment considéré comme beaucoup moins cher que le deuxième même si la différence entre les deux est presque nulle.
  • L’article gratuit : parfois des magasins proposent un article gratuit de plus, lorsque vous en achetez un ou deux. Cela vous donnera l’impression d’avoir fait une affaire. Alors que le prix de cet article soit disant ‘ gratuit ‘ est inclus dans le prix des articles achetés, et cela n’est qu’une des stratégies du neuromarketing.
  • Le jeu de la musique : des études ont démontré l’influence de quelques styles de musique sur les consommateurs. Par exemple, la pop dans un magasin pousse le client qui est désormais de bonne humeur à consommer plus, et la musique classique qui fait l’illusion du magasin sophistiqué ; et donc rends les prix élevés plus raisonnables aux yeux du consommateur.
  • L’imitateur : d’après plusieurs études, l’imitation des expressions et mouvements du client paraît très efficace si on veut le pousser à acheter quelque chose de sa boutique. Le client sent que le vendeur est proche de lui, et demeure prêt à consommer de ses produits.

Quelle relation entre neuromarketing et éthique ?

Les techniques du neuromarketing restent des techniques controversées.

Certains pensent que le fait d’utiliser des méthodes indirectes pour pousser le client inconscient à l’achat va contre l’éthique. D’autres blâment complètement les médecins d’avoir développé cette science en parallèle avec le marketing et pensent que cette approche va à l’encontre des principes d’Hippocrate.

Enfin, le neuromarketing peut être utilisé dans plusieurs domaines, et non pas seulement dans le commerce; on peut le trouver même dans la politique !

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 54 votes, average: 5,00 out of 5 (4 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...