Innastudio.com » Jardinage » La bouture d’un rosier demande un vrai savoir-faire

La bouture d’un rosier demande un vrai savoir-faire

Par Jean Guichard le 28 septembre 2018

Si vous avez plusieurs rosiers dans votre jardin, vous pouvez effectuer un bouturage pour les multiplier davantage. Il est nécessaire de respecter avec la plus grande précision les étapes que nous avons découvertes. En effet, il suffit d’une erreur pour que le nouveau rosier ne puisse pas se développer. Voici un guide complet pour la bouture rosier.

Quelques précautions à prendre pour la préparation

Vous ne pouvez pas effectuer le bouturage dès que vous le souhaitez, il est judicieux de prendre en compte le bien-être de la fleur. En effet, elle a une croissance qui est différente en fonction de la saison, de la météo, l’environnement… Si vous êtes en hiver, il est impossible d’effectuer une bouture pendant cette période, car elle n’est absolument pas propice. Les arbres sont pratiquement endormis, il sera donc impossible de programmer une nouvelle pousse pour le printemps, vous devez donc vous focaliser sur l’été et même le début de l’automne.

  • La bouture de rosier peut être effectuée entre Juillet et la fin du mois de Novembre.
  • Le chances de succès sont toutefois plus élevées pendant l’été.
  • Vous devez aussi sélectionner certaines tiges, car elles ne sont pas toutes intéressantes. Choisissez la plus droite et la plus vigoureuse.
  • Elle doit bien sûr être récente, car son potentiel est beaucoup plus important qu’une vieille branche.
  • Gardez la partie centrale du rosier qui doit mesurer près de 15 cm.
  • Vous devez donc retirer toutes les feuilles, mais gardez uniquement deux feuilles en haut de la tige.

À ce stade, il n’est donc pas si complexe de bouturer un rosier, mais la tâche pourrait devenir un peu plus difficile.

C’est l’heure de planter votre bouture

Vous avez donc une tige avec seulement deux feuilles et vous pensez qu’elle ne va jamais donner un nouveau rosier. Si vous avez la main verte, vous pourriez être surpris par le résultat. D’autres étapes sont nécessaires avant de penser à embellir votre jardin avec cette nouvelle création. Supprimez les épines et notamment celles qui se retrouveront dans la terre. Généralement, un tiers de la tige est enterrée.

Il ne faut pas les mettre en pleine terre, car la zone ne leur permet pas de croître, elles auront tendance à dépenser leur énergie pour créer des racines. Il est préférable de choisir un pot assez petit avec du terreau spécifique pour cette technique du bouturage des rosiers. La tige doit être bien droite, n’hésitez pas à ajouter un petit bâton pour que sa croissance soit parfaite dans les prochaines semaines. Vous devez donc arroser votre bouture dès maintenant sans avoir la main lourde, car vous ne devez pas la noyer.

Entretenez désormais votre bouture

C’est sans doute l’étape la plus complexe pour savoir comment faire une bouture de rosier, car la croissance dépendra essentiellement de votre savoir-faire et de votre attention. Si vous oubliez votre tige dans un coin sans lui apporter quelques soins, il y a de grandes chances pour qu’elle ne puisse jamais se transformer en un rosier.

  • Vous savez comment bouturer un rosier, mais vous devez également arroser votre tige assez régulièrement, mais il est préférable d’installer votre pot dans un lieu sec, aéré et frais.
  • Ne choisissez pas un ensoleillement direct, car il aura tendance à brûler la tige.
  • La luminosité est toutefois importante au même titre que l’ombre.
  • Généralement, un emplacement mi-ombre et mi-soleil est parfait.
  • Vous devez faire preuve de patience jusqu’à ce que les bourgeons puissent apparaître si toutefois votre bouture a réussi à passer l’hiver.
  • Vous pouvez donc dès le mois d’Avril et même Mai pour certaines régions planter les boutures dans un pot plus grand ou en pleine terre.

Vous pouvez optimiser la pousse pour apprendre comment faire des boutures de rosiers en ajoutant un peu d’engrais. Ce dernier doit être spécifique aux rosiers, mais lisez attentivement la notice pour connaître les doses.

Jean Guichard

Je navigue sur le Web comme un poisson dans l’eau, j’aime me documenter et je partage toujours des infos vérifiées ! Vous me retrouverez régulièrement sur tous les sujets qui rythment votre quotidien comme la santé, la famille, la maison, mais aussi la musique.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...