Mimosa : l’essentiel à savoir

Originaires de l’Australie et implantés en Europe au début du XIXe siècle à la même époque que les eucalyptus, les mimosas sont l’un des plus beaux arbres à floraison hivernale. Souvent livré en boutons dès le mois de décembre, le mimosa d’hiver est particulièrement connu pour ses fleurs d’un jaune remarquable. Si sa longue floraison parfumée et son feuillage persistant sont très appréciés, il faut pourtant savoir que la culture de cet arbrisseau nécessite un peu de savoir-faire. Découvrez ici l’essentiel des informations pour avoir un très beau mimosa chez vous.

Mimosa : l’essentiel à savoir

Comment planter un mimosa ?

De la famille des mimosacées, le mimosa d’hiver se plante généralement à l’automne ou au printemps. Pour la plantation, il est indiqué de préférer un endroit bien ensoleillé et abrité du vent. Dans les conditions normales, cet arbre décoratif est particulièrement apprécié pour le fait qu’il pousse assez rapidement. En le plantant sur un sol sableux, vous pouvez tabler sur une croissance allant de 30 à 60 cm par an. Quant à elle, la taille du mimosa peut atteindre les 10 cm lorsque l’arbre est protégé de son ennemi le plus redoutable qu’est le gel. Dans ce cas, votre mimosa peut survivre pendant environ 50 ans.

Si vous choisissez un mimosa d’hiver, son parfum peut parfaitement embaumer le lieu où il est planté, dès l’apparition des premières fleurs. Si l’hiver est souvent très rude dans votre région, nous vous recommandons d’opter pour une plantation du mimosa en pot. Ce choix vous permettra en effet de rentrer votre arbre pour le préserver du gel en hiver.

En général, le mimosa aime :

  • Un sol bien drainé ;
  • La chaleur ;
  • Le soleil (au moins 3 heures par jour)

Par contre, le mimosa ne supporte pas l’engrais à la plantation ni les sols calcaires. Les terres argileuses, le vent frais et sec ou le froid sont autant de facteurs qui peuvent empêcher la croissance de votre mimosa d’hiver.

Comment entretenir le mimosa en pot ?

Contrairement au mimosa en pleine terre, le mimosa en pot se dessèche assez vite et doit donc être bien arrosé pour survivre. Si cet arbre nécessite un arrosage régulier, il ne faut pas non plus oublier qu’il craint le froid. Veiller donc à assurer une humidité constante au terreau sans pour autant inonder les racines de votre mimosa en pot. En outre, il est indiqué de lui apporter un engrais pour arbuste à fleurs pendant sa période de croissance pour favoriser son développement.

Par ailleurs, le mimosa en pot a besoin d’être bien taillé pour le renouvellement de son feuillage. Notez cependant que la taille mimosa a lieu après la floraison. L’opération consiste en effet à raccourcir toutes les branches en lui donnant la forme que vous voulez. En entretenant correctement votre mimosa en pot, vous pouvez en profiter pendant de longues années.

Comment protéger le mimosa d’hiver ?

Quoi qu’on en dise, la longévité d’un mimosa d’hiver dépend essentiellement de la protection que vous accordez à votre plante pendant la saison froide. Si vous vivez dans une région aux hivers très frais, nous vous recommandons de prévoir un paillis d’environ 50 cm au pied de votre mimosa sur environ 70 cm de diamètre. Vous pouvez également utiliser un voile d’hivernage pour envelopper la ramure de votre mimosa dès les premières gelées. Sinon, il serait mieux de rentrer votre plante fin octobre dans une véranda ou dans une pièce très éclairée et peu chauffée en entendant les beaux jours pour la ressortir.

Dans tous les cas, vous devez savoir que le mimosa en pot est très sensible au froid et qu’il faut prendre toutes les dispositions nécessaires pour le protéger du froid.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *