Planter tomates : comment s’y prendre ?

La tomate est l’un des fruits les plus utilisés comme ingrédients en cuisine. Son emploi est également fait dans le cosmétique à cause de ces nombreuses vertus. Elle est composée de plusieurs nutriments très bénéfiques pour la santé, et aussi pour la peau. C’est d’ailleurs pourquoi elle est produite en grande quantité chaque année. Si vous avez un petit jardin chez vous, il est évident que vous aurez besoin de planter des tomates. Cependant, pour parvenir à une plantation parfaite, vous devez pouvoir suivre des étapes bien précises et prendre en compte un certain nombre de critères. Nous vous apportons notre aide dans ce sens.

Planter tomates : comment s’y prendre ?

Trouver l’emplacement idéal

Avant tout, vous devez pouvoir trouver l’emplacement idéal pour votre plantation. La tomate est une plante un peu particulière. Pour planter des tomates, vous devez trouver un sol plus ou moins humide, mais pas totalement imbibé d’eau. Il doit s’agir du juste milieu entre l’un et l’autre surtout si vous voulez faire votre semis de tomate un peu plus tôt que le temps le plus favorable à cela.

Toutefois, il est possible que vous ne disposiez pas d’un tel sol dans votre région ou dans un environnement immédiat. Vous pouvez vous trouver un espace lourd et l’arranger. Il suffira de vous servir des instruments pour le rendre moins solide. Ce qui est sûr, quel que soit le type de sol, il faudra le travailler et le recouvrir d’engrais. Il est recommandé d’en mettre 4 kg par m² afin de favoriser les semis tomates.

La plantation elle-même

Il est possible que vous ayez décidé de faire les semis de tomate vous-même. Cela est une bonne idée d’ailleurs. Si vous savez comment procéder pour obtenir des pieds de qualité et en bonne forme, alors c’est un bon plus. Il est toutefois conseillé de vous procurer des godets de tomates chez les jardiniers, afin d’avoir la certitude que tout sera de bonne qualité, pour des tomates en bonnes en santé.

  • Extraction des pieds

Dès que votre sol est prêt et que vous avez décidé de passer à la plantation elle-même, arrosez un peu les semis de tomates, afin de faciliter l’extraction du pied du godet. Il faudra le faire quelques heures à l’avance pour que l’eau se répande comme cela se doit.

  • Faire le trou

L’étape suivante consistera à mettre en terre les pieds. Faites un trou d’au moins 20 cm de largeur et une profondeur de 15 cm au plus. N’oubliez pas de tasser l’intérieur afin de le rendre moins dur et favorable au développement des racines de la tige de tomates.

  • Poser la tige

Pour poser la tige, vous devez la mettre dans une position oblique. Cela favorisera un développement plus rapide et rentable. Ne vous en faites pas pour ce qui est de la plante, elle reprendra sa position verticale au cours du développement.

  • Fermer le trou

Une fois terminé, il faudra fermer le trou. Pour ce faire, vous vous servirez du compost. En le mélangeant avec un peu de terre, vous aurez un bon composant pour nourrir au mieux la plante. Vous pouvez choisir de faire le compost vous-même ou de vous en procurer au niveau des jardiniers. La matière à éviter est le terreau, car sa composition est trop pauvre pour bien nourrir la tomate.

Après la plantation

Une fois la tige en terre, il faudra en prendre soin. La première des choses à faire est de mettre en place un tuteur juste à côté de chaque plante tout en veillant à ne pas endommager les racines. Arrosez comme cela se doit. Vous devez lui donner assez d’eau surtout pendant les premières semaines. N’oubliez pas non plus de débarrasser les mauvaises herbes de manière fréquente. Les tomates en ont horreur.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *