Rangement vélo : les meilleures manières de le faire

Rouler en vélo est excellent pour la santé, mais c’est aussi une très bonne alternative si respecter l’environnement est primordial pour vous et que vous êtes plus adepte du transport vert. Seulement voilà, une fois arrivé à la maison, vous ne savez pas trop comment ranger votre engin. Voici quelques conseils pour y arriver facilement et même pour gagner de la place.

Rangement vélo

Stationner le vélo au sol

Le premier rangement vélo auquel la plupart des gens pensent, c’est le stationnement au sol de leur engin à deux roues. D’emblée, sachez que le fait de ne pas garer votre vélo n’importe comment est un signe que vous l’entretenez bien. En effet, si par manque d’espace, vous le mettez juste contre le mur en position inclinée et qu’il y reste pendant longtemps, votre vélo se dégradera très vite. Voici quelques outils que vous pouvez utiliser pour maintenir votre engin.

  • Le râtelier est par exemple très pratique pour soutenir les deux roues pour que l’engin reste stable sur le sol, en position verticale.
  • La béquille est aussi une bonne alternative pour maintenir debout votre vélo. Elle se décline en plusieurs formes et modèles.
  • Il y a aussi le range vélo repliable qui est surtout utilisé lors des sorties à plusieurs ou lors des voyages.

Pour ne pas trop dépenser dans l’achat d’un matériel de maintien de vélo, vous pouvez aussi utiliser votre créativité et vous lancer vous-même dans la fabrication de votre équipement. Vous pouvez par exemple utiliser des palettes pour maintenir votre vélo en position verticale lorsque vous le stationnez au sol. Certaines personnes utilisent même une rondelle de bois qu’elles auront fendue sur une partie pour faire entrer la roue de la bicyclette.

Le rangement au plafond

Vous avez un petit appartement et n’avez pas du tout de l’espace pour bien ranger votre vélo, optez pour le rangement vélo au plafond. Ingénieux, ce système consiste à utiliser un range vélo plafond pour suspendre le vélo. De cette manière, il n’occupera pas du tout de la place et vous pouvez gagner de l’espace chez vous.

Les crochets font partie des systèmes les plus utilisés pour accrocher un vélo. Ceux-ci n’utilisent pas de poulie et ils sont très simples à utiliser. Si vous avez un engin assez lourd comme un vélo à assistance électrique, sachez qu’il existe aussi des crochets qui ont été spécialement conçus pour ce genre de vélo. Ceux-ci font en revanche intervenir une poulie. Ce modèle de crochet a la capacité de supporter jusqu’à 56 kg de charge.

Le seul souci avec ce genre de rangement est probablement que cela ternit l’esthétique de votre intérieur, car même si le vélo est en suspension, on peut quand même le voir et ce n’est pas très design lorsqu’il est accroché au plafond.

Le rangement mural

Ce type de rangement vélo est sans doute le plus prisé, puisque non seulement, on peut gagner de l’espace, mais quelque part, cela donne aussi du charme, peut-être un côté vintage à notre intérieur.

De toutes les façons, le recours à un support mural vélo est inévitable. Le modèle de support que vous devez acheter doit être proportionnel à celui de vos vélos. Si vous n’en avez qu’un seul, optez pour un crochet vélo mural qui a la capacité de suspendre votre engin en parallèle au mur. Si vous avez beaucoup de vélos chez vous, préférez plutôt les râteliers à crochets où l’on peut accrocher plusieurs vélos en même temps de manière perpendiculaire. Dans ce deuxième cas, le mieux est quand même de ranger vos vélos avec un crochet mural vélo dans un coin où il n’y a pas beaucoup de monde, comme dans le garage par exemple.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *