Quelques points de contrôles importants avant de mettre son site en ligne

Site internet

On est souvent pressé de mettre en ligne son site internet pour {acquérir du trafic|gagner de l’argent} mais il est important d’être capable de faire un checkpoint sur l’état de son site et de lever le pied avant de le mettre à l’eau.

On parle ici de site « important » du type :

  • Site vitrine entreprise
  • Site e-commerce

Bien entendu quand on lance des sites en masse, on ne va pas forcément s’adonner à ces différents points de contrôle…

Il est crucial de se soumettre à ces points de contrôle afin de lancer son site dans les meilleures conditions… « On n’a pas deux fois la chance de faire une première bonne impression…« .

Faites un crawl complet

Screaming frog est là pour ça, il est impératif avant la mise en production de faire un crawl complet afin de repérer différentes erreurs courantes :

  • <title>
  • Structure des <hn>
  • Urls (attention aux fautes dans les urls)
  • Meta description (oui ça peut aider au CTR…)
  • Redirections 301 et autres
  • Checker les éventuelles erreurs 404

Crawl google

Attention à votre indexation

Avant de lancer votre site, vérifiez bien entendu que votre sitemap est correctement en place et surtout bien configuré.

Si vous utilisez des plugins ou autres pour le générer en automatique, attention à ce qu’il y ait uniquement les pages qui vous intéressent. Si cela est mal configuré vous allez obtenir dans l’index des pages potentiellement pas souhaitées du type :

  • Tag
  • Author
  • Portfolio
  • Etiquettes

Bien entendu, tout dépend de la structure de votre site internet des pages que vous souhaitez mettre en avant.

Indexation google

Bloquez les mauvaises urls via le robots.txt

La configuration de ce petit fichier est très important pour les moteurs de recherche, c’est le premier fichier que le robot va consulter lors de son passage.

Pensez à y intégrer l’adresse de votre sitemap (correctement configuré) et à mettre en disallow toutes les pages que vous ne souhaitez pas que Google crawle.

Attention, il ne faut pas confondre crawl et indexation…

Faites le tour du contenu.

Bien entendu le mieux reste de faire les choses correctement dès le début mais attention à votre contenu. On trouve beaucoup trop de fautes au sein des sites internet qui sortent juste sur les moteurs de recherche. Pensez également à vérifier que votre contenu soit correctement optimisé pour les moteurs de recherche.

Pensez également à vérifier que la page contact de votre site internet soit correctement écrite. Enfin n’oubliez pas que les mentions légales sont obligatoires sur un site internet donc il est crucial pour vous et votre business de les rédiger correctement.

Des détails importants…

On appelle ça des détails car cela ne change rien à la mise en production de votre site internet mais il est important d’y penser en amont.

Programmez des backups automatiques de votre base de données et de vos fichiers, cela peut être utile en cas d’attaque.

Installez un plugin de cache afin d’optimiser la vitesse de chargement.

Assurez-vous également que le passage de la version de développement à la version de production se passe correctement… on voit encore beaucoup de site en développement déjà indexés.

Pensez donc à mettre un noindex sur votre version de développement.

Pour finir avec votre version de développement, un détail qui peut avoir de l’importance… pensez à le protéger via htpasword ou htaccess via un « deny from all » afin que personne ne viennent vous piquer votre contenu alors que votre site n’est pas encore indexé.

Le responsive

On sait depuis le 21 avril 2015 que Google privilégie les résultats sur l’index mobile qui sont parfaitement responsives. On a bien dit « parfaitement » car pour Google c’est binaire, soit votre site est correct, soit il ne l’est pas. Donc pensez à vous rendre sur la page de Google afin de vérifier ce point.

Sans penser à Google, avoir un site responsive permet également de fidéliser des internautes et surtout de pouvoir les convertir alors ne vous privez pas de ça.

Mobile tablette desktop google analytics

Quand on voit des statistiques comme celles-là on se doute bien qu’avoir un site parfaitement responsive améliorera sans aucun doute vos performances de conversion.

Alors avant de mettre en ligne votre site, checkez ce point.

Le multi browser

Souvent quand on développe un site et qu’on est passé à la phase webdesign on oubli souvent de regarder le site avec différents navigateurs…

  • Mozilla Firefox
  • Google Chrome
  • Internet Explorer (Edge)
  • Safari
  • Opéra

Assurez-vous que votre site soit correctement affiché sur ces derniers afin de ne pas avoir de mauvaises surprises et bien entendu de perdre du chiffre d’affaires par conséquent.

Important : toutes les personnes qui achètent un ordinateur sous Windows auront de base le navigateur Edge.
Toutes ces personnes ne sont pas aussi calées que vous en web et ne vont pas forcément changer de navigateur. Même raisonnement pour les personnes qui tournent toujours sur Exploser 11, 10, 9… Elles peuvent représenter des potentiels clients donc adaptez votre site à votre cible.

Navigateur web

Configurez correctement votre tracker de visites

Si comme beaucoup de personnes vous pensez installer Google Analytics comme suivi de visites assurez-vous qu’il soit correctement configurer :

Installez sur toutes les pages : on peut penser que c’est la base mais si votre code se trouve dans le fichier header.php et que vous avez différents headers sur votre site, alors vous allez perdre des visites et n’allez pas comprendre pourquoi.

Le suivi de la recherche : véritable mine d’or d’informations pour vous et savoir ce que recherchent vos internautes sur votre site, le suivi de la recherche permet de récupérer l’ensemble des requêtes des internautes dans votre barre de recherche interne. Rendez-vous dans Admin => Paramètres de la vue => Activé => « Paramètre d’url ». On trouve souvent « S » ou « search_query », faites donc une recherche via votre moteur interne et repérez votre paramètre.

Données démographiques : potentiellement important pour vous, pensez à activer cette fonctionnalité.

Pour rester dans le thème « outil Google » pensez également, si vous le désirez, à installer Google Search Console.

Pour finir…

Surement le plus important… ne mettez jamais un site en ligne un vendredi !

Si vous avez d’autres points de contrôles à nous suggérer n’hésitez pas à les partager en commentaire !

3 pensées sur “Quelques points de contrôles importants avant de mettre son site en ligne”

  1. Bonjour et merci pour cet article, on voit encore trop souvent des sites en ligne qui n’ont pas respecté tout ça.

    Au niveau des 301 bien faire attention aussi à lier les anciennes pages aux nouvelles. Ne pas tout balancer sur la home en se disant « Ok c’est bon ya pas de 404 ».

    Sinon l’indexation très important et ça peut arriver d’oublier une partie du site ou une page.

    Dernière chose que je vois souvent sur les site wordpress, il faut penser à rediriger l’URL des pièces-jointes vers l’URL de l’article parent !!!!! Sinon se retrouve avec 200 pages qui ne sont composées que d’une image.

    1. Bonjour Josselin,

      Effectivement pour les 301 dans le cadre d’une refonte, là je suis plutôt parti sur le constat d’un site neuf 😉 Mais tu as entièrement raison !
      Pour les canonicals (CF : ton autre com) je n’ai jamais vu ça encore 😀

      Belle journée à toi et merci pour ton commentaire c’est sympa,
      Romain,

  2. Pardon pour ce double post mais j’ai oublié aussi les canonical. C’est bien beau d’en mettre mais attention comment c’est fait…

    J’ai déjà vu des trucs comme la page A qui met une canonical vers B qui elle même en met une vers C…
    Ou A -> B mais B redirige sur A … En fonction de la taille du site ça peut ne pas pardonner 🙂

Les commentaires sont fermés.