Armor lux : pourquoi la marinière ?

Au cœur de l’usine de textile Armor lux, qui signifie d’ailleurs mer pour Armor en breton et Lux qui veut dire lumière, à Quimper, des merveilles sont fabriquées. C’est une entreprise bâtie dans les années 30 et d’origine française, elle est spécialisée dans ce qu’on appelle de la bonneterie, qui veut dire fabriquer, commercialiser, et vendre des articles d’habillement fait à base de maille. Un investissement très important et elle représente environ 40 % de la production française.

Fondée par Walter Hubacher mais rachetée après par Jean-Guy Le Floch, qui occupe actuellement le poste du PDG.

Quelle est son histoire ?

Tout a commencé en Bretagne, avec un suisse qui vient se protéger des allemands, et se rendaient compte que les conditions climatiques étaient très difficiles. Il commença à tricoter des sous-vêtements pour les paysans et les paysannes de la région. Il était ingénieur, ce que lui a permis de monter une usine de textile, qui est devenue aujourd’hui une belle entreprise qui offre des emploies à plus de 600 personnes, et qui fabrique de vrai vêtements de qualité.

Armor lux

La société a commencé avec la confection des sous-vêtements seulement, la chose qui a un peu limiter ses capacités au marché. La marque part ensuite pour la fabrication des marinières et des vêtements de qualité spécialement pour les marins. C’est à partir de là que la marque connait du succès, et commence à diversifier encore plus de ses collections, mais qu’elle arrive à ouvrir sa propre boutique aussi.

Les employeurs se voient très intégrés depuis le fil jusqu’aux vêtements, et s’appellent les seigneurs de la qualité !

De couleur bretonne, ces vêtements sont liés à la culture et à l’histoire de la Bretagne, là où les citoyens sont très attachées à leurs traditions et chantent toujours en breton tous les dimanches à l’église. La marque a un bureau d’étude constitué d’environ une vingtaine de personnes, qui réfléchissent justement à de nouveaux prototypes et à de nouveaux modèles. Elle sort de façon annuelle plus de 1500 articles , cependant, un produit dont la marque peut être fière qui n’a jamais été détrôné : la marinière !

Pourquoi un tel succès ?

La marinière est un type de vêtement qui est très ancien donc qui date de beaucoup d’années, très historique, porte en quelque sorte l’histoire de la marine et de la Bretagne. Depuis 1858, la marinière est restée le coup de cœur de tous les marins, et représente un énorme succès pour la marque.

Il est à la portée des citoyens, mais aussi des touristes de visiter les locaux et le magasin d’usine Armor Lux, qui est ouvert pendant l’été tous les jours de la semaine y compris le dimanche, et faire d’excellentes affaires, acheter de beaux vêtements de la région, empreinte de Bretagne et d’une qualité surprenante face à des tarifs très raisonnables, pour une production essentiellement française.

Quels sont les produits estampillés Armor Lux ?

Cette marque d’origine bretonne connaît parfaitement le monde de l’élégance puisqu’elle a développé une gamme susceptible de combler tous les hommes. Armor Lux peut donc vous accompagner dans votre recherche que vous souhaitiez une tenue décontractée, chic ou particulièrement élégante pour un rendez-vous professionnel.

  • Pour un style élégant, vous avez un caban, un pull marin ou camionneur que vous pouvez associer à un pantalon de costume.
  • Pour un look un peu plus décontracté, le manteau à capuche sera facile à associer avec un pull marin ou un cardigan zippé.
  • Quelques accessoires peuvent agrémenter votre tenue à savoir une étole, un bonnet et même une écharpe.
  • Pour lutter contre le froid de l’hiver, vous ne serez pas contre un gilet boutonné et un bonnet associé.
  • En ce qui concerne les prix, la fourchette est assez vaste, il faut compter entre 60 et plus de 140 euros pour les manteaux par exemple.

Avec Armor Lux homme, vous pourrez vous habiller de la tête au pied tout en faisant preuve d’un maximum d’élégance. Même si le tarif est un peu élevé, il faut savoir que cette enseigne est qualitative, vous pouvez donc conserver les vêtements sur le long terme.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *