Comment mettre une cravate : tout savoir

Dans la vie de tous les jours, vous avez un style plutôt décontracté ; pourtant, certains événements exigent un code vestimentaire plus formel. Et qui dit formel, dit cravate. Suivez le guide pour apprendre à nouer votre cravate comme un vrai gentleman !

Comment mettre une cravate

Quelle cravate pour quelle occasion ?

Les codes de l’élégance, sartoriale en l’occurrence, exigent de mettre un type de cravate adapté à l’événement auquel l’on assiste. La taille, la couleur, les motifs, tous ces critères sont à considérer dans le choix de votre cravate.

Pour un entretien d’embauche, le mot d’ordre est la sobriété. Impressionnez le recruteur par autre chose que votre cravate fuchsia à pois verts. Optez pour un modèle classique et formel. Un costume sombre, une chemise claire, et une cravate sombre unie feront très bien l’affaire. Vous souhaitez vraiment mettre une cravate à motifs. C’est possible, à condition de rester discret, avec une cravate à rayures ternes par exemple.

Pour une occasion de jour festive, un mariage ou une remise de diplôme par exemple, vous avez la possibilité de faire preuve d’un peu plus de fantaisie, sans tomber dans des couleurs criardes. Optez par exemple pour une cravate unie en nuances rouges Bordeaux ou bleues, une cravate à points fins sur nuance terne ou pour les plus audacieux, une cravate à dessin Allover. On vous garantit que vous ferez votre petit effet !

Pour un look à la fois décontracté et soigné, en week-end ou pour une sortie sympa au restaurant, vous pourrez laisser libre cours au styliste en vous, en gardant en tête le maître mot : élégance. Optez pour une cravate unie ou une cravate Paisley dans des tons bruns, verts ou jaunes. N’hésitez pas aussi à mettre une cravate slim, qui se porte avec ou sans veste.

Quels sont les différents types de nœuds de cravate ?

Il est important de bien choisir son nœud de cravate en fonction du col de la chemise, mais aussi de la largeur, l’épaisseur et la forme de la cravate. Plusieurs options existent, des plus simples aux plus sophistiquées.

  • Le nœud simple ;
  • Le double simple ;
  • Le petit nœud de cravate ;
  • Le nœud de cravate Windsor ;
  • Le nœud de cravate demi-Windsor ;
  • Le nœud de cravate Christensen ;
  • Le nœud Onassis ;

Comment nouer votre cravate ?

Si vous débutez, il serait peut-être plus facile pour vous de débuter par le nœud de cravate simple, qui comme son nom l’indique, est facile à réaliser. Il est adapté aux cols classiques et aux cols américains.

Avant de commencer, entrez votre chemise dans votre pantalon, bouclez votre ceinture, faites remonter votre col, fermez le bouton, et positionnez votre cravate de façon à ce que le grand pan soit 15 centimètres en dessous de la ceinture. Ensuite :

  • Passez les ​grand-pan​ par-dessus le ​petit-pan ;
  • Revenez en faisant glisser le grand pan vers le bas en dessous du petit pan ;
  • Ramenez ensuite le ​grand-pan​ sur le ​petit-pan ;
  • Faites passer le grand pan vers le haut sous la cravate en plaçant votre index à l’intérieur du nœud en formation ;
  • Glissez le ​grand-pan​ dans la boucle ainsi formée ;
  • Pincez votre ​cravate​ pour que les bords du grand pan aillent vers l’intérieur et qu’une fossette se creuse au centre de votre pan. Ensuite, tirez délicatement sur le ​grand-pan​ pour serrer la boucle.
  • Ajustez le nœud, puis remontez-le jusqu’au dernier bouton du col.

Une fois la cravate nouée, le petit pan doit rester invisible et la pointe du grand pan doit être positionnée au niveau de la ceinture. Enfin, sachez que si votre col est trop serré, cela signifie que la chemise est inadaptée.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *