Alprazolam effets secondaires : que savoir ?

Désirez-vous atténuer les symptômes de l’anxiété ou de la dépression dont vous êtes souvent victime ? Avez-vous cherché des solutions, mais aucun des médicaments que vous avez utilisés jusqu’ici n’a été efficace ? Pourquoi ne pas opter pour le médicament Alprazolam ? Il s’agit d’un médicament appartenant à une famille de médicaments appelés benzodiazépines. C’est un psychotrope qui entre particulièrement dans la composition du Xanax. Il participe énormément à la correction des troubles de l’anxiété et de la peur. Comment ce médicament agit-il ? Et quelles sont les réactions que sa consommation peut déclencher ? On vous donne toutes les informations liées à la prise de ce médicament.

Alprazolam effets secondaires : que savoir ?

Le médicament Alprazolam : qu’est-ce que c’est ?

Ce médicament est un générique de XANAX et appartient à la classe des benzodiazépines. Que ce soit en Europe ou en Amérique, ce médicament psychiatrique est très connu, car il est très prescrit par les médecins. C’est un anxiolytique. Et pour ceux qui s’y connaissent, les anxiolytiques servent généralement à guérir les patients qui souffrent d’anxiété, d’angoisse ou des troubles de paniques. Des problèmes qui doivent se traiter rapidement sinon ils peuvent découler sur la dépression chronique. En effet, lorsque vous souffrez de ces crises d’angoisse, certaines substances chimiques du cerveau sont fortement déséquilibrées. L’Alprazolam vient affecter ces substances pour les équilibrer. De plus, ils contribuent énormément à la diminution des épisodes auxquels le sujet est confronté. Comme tous les anxiolytiques, l’Alprazolam est aussi administré aux personnes qui sont dépendantes de l’alcool. Il permet à l’alcoolique de se sevrer de la substance addictive qu’est l’alcool.

Comment ce médicament fonctionne-t-il ?

L’Alprazolam a un mode de fonctionnement particulier. Il augmente la quantité de neurotransmetteurs GABA dans le cerveau. Il agit donc sur le système nerveux central et ralentit les transmissions des nerfs. Ainsi, il installe le calme et une sensation de détente chez le sujet atteint. Aussi, il faut préciser que ce psychotrope est un type de benzodiazépine à action intermédiaire. Pour ceux qui ne comprennent pas, cela signifie que son effet s’avère plus ou moins rapide. Cela est très pratique lorsque vous souffrez, par exemple, d’une crise d’anxiété ou de panique de manière ponctuelle. Il présente également des propriétés anti-dépressives et relaxantes exceptionnelles. Et ce n’est pas tout, l’alprazolam dispose des qualités sédatives, myorelaxantes, hypnotiques (qui aide à induire le sommeil), amnésiantes et anti-convulsivantes.

Quand utiliser ce médicament ?

Comme c’est mentionné sur la notice, vous pouvez utiliser ce médicament dans les cas suivants.

  • Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes,
  • Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.

L’alprazolam 0,25 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé. Il est interdit de prendre ce médicament si vous êtes une femme enceinte, si vous souffrez de glaucome à angle fermé. La consommation de l’alcool pendant la prise du médicament est aussi proscrite. Il en est de même si vous vous prenez les médicaments comme l’itraconazole ou de kétoconazol.

Les effets secondaires de l’Alprazolam

Lorsque vous suivez ce traitement médicamenteux contre l’angoisse ou la peur, il est possible que vous soyez confronté à certaines réactions. Voici quelques effets secondaires et indésirables de cet anxiolytique.

  • Baisse de la libido ;
  • Vision floue ou autres altérations de la vision ;
  • somnolence ;
  • Étourdissements, vertiges, sensation d’ébriété ;
  • Baisse de la tonicité musculaire avec fatigue (maladresse, instabilité) ;
  • Pertes de mémoire (amnésie) ;
  • Troubles de l’élocution ;
  • Ralentissement de la pensée ;
  • Crampes musculaires ;
  • Difficultés à uriner ;
  • Congestion nasale ;
  • Constipation ou diarrhée ;
  • Tremblements ;
  • Éruptions cutanées avec ou sans démangeaisons ;
  • Douleurs ou crampes dans l’estomac ou l’abdomen ;
  • Maux de tête ;
  • Nausées ou vomissements ;
  • Salivation accrue ou sécheresse de la bouche ;
  • Soif accrue.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *