Bouton gale : quelles sont ses manifestations ?

Saviez-vous que la gale n’est pas seulement l’apanage des animaux ? L’homme peut en effet contracter lui aussi cette affection cutanée. Causée par un parasite de la peau, elle est très contagieuse. Depuis quelques années connait une recrudescence dans le monde entier. Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), on enregistre plus 300 malades chaque année. Et pour réduire ces chiffres, il est important de bien connaitre la maladie pour mieux la combattre. Comment se manifestent les boutons de gale ? Et quelles sont ces causes.

Bouton gale : quelles sont ses manifestations ?

Description

Il s’agit d’une affection dermatologique parasitaire engendrée par un « acarien » ayant pour nom scientifique « Sarcoptes scabieihominis ». Ce virus mesure 300 microns et s’introduit sous l’épiderme de l’être humain pour y pondre des œufs et se développer. Il a une forme discoïde et est doté 4 paires de pattes brunes avec une couleur blanc pâle. Ne pensez pas que vous pouvez le voir à l’œil nu. Cela n’est possible qu’avec un microscope. Trois à quatre jours après la ponte, on assiste à l’éclosion des œufs. Les nouveau-nés migrent à la surface de la peau afin d’y creuser un nouveau sillon appelé le « sillon scabieux ». C’est d’ailleurs la présence de sillon qui permet généralement de confirmer le diagnostic. Elle est bénigne, mais ne guérit pas spontanément.

Comment attrape-t-on la gale ?

La gale est une maladie très contagieuse. Elle se transmet de plusieurs manières. Si vous avez l’habitude de dormir avec une personne infectée, vous pouvez la contracter. Vous pouvez également l’attraper si vous êtes habitué à porter les habits d’une personne contaminée. En effet, la contamination s’effectue généralement dans un contexte de promiscuité (famille, foyer…) et nécessite un contact permanent entre la peau de l’individu qui se contamine et les vêtements et/ou la peau infectée. C’est pour cela que cette affection est considérée comme une infection sexuellement transmissible.

Symptômes

Les symptômes de la gale apparaissent après la période d’incubation qui peut être de trois semaines au minimum et aller jusqu’à six semaines pour une première infection. Cela dépend de l’ampleur de l’infestation par le sarcopte. Mais en cas de seconde infection, la période d’incubation est de trois jours au plus. La gale est caractérisée essentiellement par des démangeaisons et des lésions cutanées. Ces dernières sont une réponse du système immunitaire à cause de la présence du parasite, de ses œufs et de ses excréments sous la peau.

Les démangeaisons sont plus intenses la nuit. Les lésions cutanées sont les conséquences du grattage. Elles sont striées et ressemblent parfois à des lésions d’eczéma (rougeurs, croûtes) : ce sont les boutons de gale. Ils sont présents sur les parties où l’acarien parasite se développe. Généralement, elles se situent sur les replis chauds et humides de la peau à savoir :

  • Les fesses ;
  • Les aisselles ;
  • Le fourreau de la verge ;
  • Le nombril ;
  • Des mamelons de la femme ;
  • À l’arrière des genoux ;
  • À l’intérieur des coudes ;
  • Des poignets ;
  • Etc.

D’autres boutons de gale comme les nodules scabieux peuvent également apparaître au niveau des organes génitaux chez l’adulte. On note aussi des vésicules perlées qui sont de petites ampoules translucides au niveau des mains et des pieds.

Combien de temps dure la gale ?

Après diagnostic, il est important que toute la famille ou l’entourage immédiat se soigne afin d’éviter une re-contamination. Une fois que le traitement est bien réalisé, les démangeaisons mettront deux à trois jours pour partir. Mais il est possible qu’elles se manifestent 2 à ­3 semaines encore sans pour autant être un signe d’échec du traitement. Il est recommandé de se soigner deux fois. Habituellement, l’intervalle entre les deux traitements est de huit jours.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *