Innastudio.com » Santé » Cancer du poumon traitement : les meilleurs traitements

Cancer du poumon traitement : les meilleurs traitements

Par Camille Roche le 7 novembre 2018

Pour traiter le cancer du poumon, il faut une étroite coordination entre diverses spécialités médicales ainsi que paramédicales. En réalité, ces dernières mettent ensemble radiothérapie, chirurgie, chimiothérapie ajoutée à des traitements nouvellement ciblés selon le besoin. Il est possible de faire usage de ces divers traitements en solo ou bien en association. Alors, peut-on guérir du cancer du poumon ?

Cancer du poumon traitement : les meilleurs traitements

Le choix du traitement

Le choix du traitement du cancer du poumon dépend de certains facteurs tels que :

  • La localisation du cancer ;
  • La nature cellulaire de chacun d’eux ;
  • L’état général du cancéreux, la façon dont ses différents organes vitaux fonctionnent ;
  • Le degré d’extension du cancer.

Il faut noter que la stratégie de traitement est toujours un résultat de décision de plusieurs médecins de diverses disciplines. Ces derniers organisent une Concertation Oncologique Multidisciplinaire (COM) pour chaque patient victime de cancer du poumon afin de choisir le meilleur traitement. Voici ci-dessous, les différents types de traitement ainsi que leurs effets secondaires.

La chirurgie

Elle est effectuée par des chirurgiens qui sont compétents en chirurgie thoracique. Lorsque la tumeur est enlevée, ceux-ci sécurisent la zone en vérifiant à l’aide d’un examen microscopique qu’il n’existe plus de cellule tumorale : c’est la « résection en marge saine ». Il faut aussi que les différents ganglions lymphatiques qui sont au voisinage de la tumeur soient retirés afin d’éviter que les cellules cancéreuses les attaquent.

En fonction de la taille et la localisation de la tumeur, le chirurgien spécialiste peut choisir de retirer tout le poumon ou bien une partie pour parvenir à un parfait cancer du poumon guérison :

  • La lobectomie : elle entraine le retrait de tout le lobe du poumon. C’est la plus courante.
  • La segmentectomie : c’est la zone du lobe qui loge la tumeur qui est retirée.
  • La pneumectomie : à ce niveau, c’est tout le poumon entier qui est retiré avec tous les ganglions qui correspondent.

À la suite de cette opération, des soins intenses sont administrés au patient pendant 24 à 48 h pour limiter la douleur. Après cette étape, le patient est hospitalisé pendant 8 à 10 jours selon la chirurgie avant la période de convalescence.

La radiothérapie

En ce qui concerne les cancers du poumon, elle est capable d’être utilisée seule, en adjuvant ou particulièrement sur le cerveau.

Les nouveaux appareils réservés à la radiothérapie offrent la possibilité de localiser la partie à traiter. Ceci permet un traitement parfaitement réussi en réduisant les autres effets. Il est également possible d’associer la radiothérapie et la chimiothérapie afin d’augmenter respectivement leurs effets.

La radiothérapie peut avoir des conséquences secondaires sur les patients à court et à long terme. À court terme, ce traitement peut occasionner des brûlures de la peau, des vomissements ou nausées, une irritation de l’œsophage, etc. À long terme, la radiothérapie peut provoquer une pneumonie chronique, des infections respiratoires, etc. Il faut noter que les effets secondaires à court terme disparaissent avec le temps et ceux à long terme sont définitifs.

La chimiothérapie

Les médicaments composés de platine sont plus fréquents en ce qui concerne le cancer du poumon. De façon habituelle, ils sont mis en combinaison avec des traitements ciblés ou d’autres cytostatiques. Une admission de chimiothérapie se compose de quelques cures qui sont alternées avec des étapes de récupération. Les médicaments administrés sont influencés par le genre de cancer du poumon.

Les effets secondaires de la chimiothérapie dépendent du traitement effectué, de sa dose ainsi que de la durée de ce traitement. Parmi ces effets, nous avons : une chute des cheveux, une perte d’appétit, de la fatigue, des hémorragies et un risque d’infections pour ne citer que ceux-là.

Les thérapies ciblées

Nombreux sont les médicaments conçus pour venir à bout des cellules cancéreuses pour une guérison cancer poumon. Encore appelées biothérapies, les thérapies ciblées sont généralement associées à la chimiothérapie classique. Cette thérapie est choisie en fonction des caractéristiques de chaque cancer. Le gefitinib et l’erlotinib sont les deux types de thérapies auxquels font recours actuellement les médecins dans le traitement du cancer de poumon.

Les thérapies ciblées engendrent des effets secondaires comme des réactions cutanées, des allergies pour ne citer que ceux-là.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...