Capsulite épaule : causes et traitements

L’épaule gelée ou capsulite rétractile correspond à un enraidissement de l’épaule en rapport avec un rétrécissement de la capsule articulaire. Ce mal survient le plus souvent après un traumatisme chirurgical ou non de membre supérieur et à l’occasion d’une immobilisation prolongée. L’épaule gelée affecte les personnes âgées de 40 à 60 ans et souffrant de troubles thyroïdiens ou de diabète. Elle se manifeste plus chez les femmes que chez les hommes.

Capsulite épaule : causes et traitements

Manifestation de la capsulite épaule

Cliniquement, on constate une épaule bloquée. Ce trouble courant évolue en trois phases :

  • Une diminution soudaine et graduelle de la mobilité ;
  • Une phase algique avec douleurs diurnes, nocturnes, insomniantes ou péjorées par les mouvements qui seront progressivement limités ;
  • Une phase de blocage proprement dite avec une limitation très importante de toutes les amplitudes articulaires compromettant les activités de la vie quotidienne ;
  • Une phase de récupération fonctionnelle : à ce niveau, la raideur est pratiquement indolore et s’estompe progressivement.

Épaule gelée : les principales causes

Les causes de la capsulite d’épaule font qu’on en distingue deux catégories. En premier, on distingue la capsulite primaire qui est idiopathique. En plus clair, il s’agit d’une capsulite dont l’origine reste non identifiée. Ensuite vient la capsulite secondaire qui elle, est causée par un problème de santé comme :

  • Une chirurgie ;
  • Un cancer ;
  • Un traumatisme ;
  • Un AVC ;
  • Une tendinite ;
  • Une déchirure musculaire.

Pour ce qui concerne les facteurs de risque, le diabète constitue un principal facteur.

Examens de détection de la capsulite de l’épaule

La radiographie de l’épaule constitue le moyen idéal pour détecter le mal. Généralement, c’est le seul examen qui est réalisé d’ailleurs, car une IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique) ne change rien à la prise en charge. Il s’agit simplement d’un bilan préparatoire.

Traitement de la capsulite d’épaule

Le traitement consiste en premier lieu à calmer la douleur et à lutter contre l’enraidissement. Pour être efficace, il associe les traitements médicamenteux anti-inflammatoires et antalgiques. De même, pour un syndrome régional complexe (maladie de Sudeck, algoneurodystrophie,…), un traitement de calcitonine sous forme de spray peut être prescrit. Mieux vaut éviter toute activité avec bras au-dessus de la tête ou tout mouvement intempestif ou aggravant la douleur.

Les exercices d’autoétirement faits de manière horaire sont la clé de voute de ce mal. Le patient doit donc faire l’effort d’aller au-delà du seuil douloureux.

Une physiothérapie de mobilisation douce à sec ou en piscine est utilisée très souvent pour des actions assouplissantes, relaxantes. Ce traitement est associé avec des séances de massage de la ceinture scapulaire. Tout exercice de renforcement avec élastique, haltère, flotteur ou autre est systématiquement proscrit. La physiothérapie est cruciale pour donner de la motivation aux patients, contrôler l’évolution du mal, corriger les exercices d’automobilisation. Elle permet également de soumettre le patient à des activités appropriées en fonction de l’état d’avancement du mal.

Une prise en charge chirurgicale n’est exceptionnelle que dans le cas où le rétablissement du patient est complet.

Quelques astuces pour guérir d’une capsulite d’épaule

Le matin, la prise d’une douche chaude aide à « dérouiller » l’épaule. Le soir, de la glace en application locale permet de diminuer l’inflammation qui se manifeste par une sensation de chaleur. La prise au quotidien de la vitamine C (sous sa forme naturelle ou de complément alimentaire) pourrait également jouer un rôle favorable. Faire des exercices de mobilisation afin de reprendre la main sur le contrôle des mouvements du quotidien. Une certaine sensibilité peut toutefois être ressentie durant cet exercice. Éviter des mouvements qui reproduisent la douleur.

Une fois la mobilité retrouvée, même partiellement, il est essentiel de faire des exercices de rééducation.

 

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *