Cholécystite : de quoi s’agit-il ?

La cholécystite se manifeste par une irritation de la vésicule biliaire. Elle est généralement le résultat d’une concentration de calculs biliaires. Il faut savoir que cette pathologie est beaucoup plus répandue chez les femmes et se traduit par une colique vésiculaire. Cela ne signifie cependant pas que les hommes et les enfants sont épargnés par cette obstruction. Que nenni ! Tout le monde peut être frappé par cette maladie. Dans les faits, cette obstruction apparaît le plus souvent sous la forme de douleurs abdominales.

Cholécystite : de quoi s’agit-il ?

Quelles sont les causes de la cholécystite ?

La cause principale de l’inflammation vésicule biliaire se trouve dans l’agrégation des cristaux. Autrement dit, les calculs vésiculaires sont à l’origine de toute obstruction observée dans la vésicule biliaire. Ils peuvent alors générer des coliques hépatiques chez la personne atteinte. Cela veut dire que cet organe ne joue plus son rôle qui consiste à stocker de la bile, un blocage a lieu dans le processus d’éjection de cette bile. Si cette situation se poursuit sur la durée, on peut être confronté à un cas de cholécystite aiguë.

Beaucoup de facteurs entrent en jeu pour expliquer la cholécystite. Si certains évoquent l’obésité et l’hérédité, d’autres penchent plutôt pour la motilité approximative de la vésicule biliaire. Dans le second cas, on note directement une formation récurrente de pierres chez les personnes atteintes d’anémie falciforme, d’infection du tractus biliaire ou encore de la cirrhose du foie.

D’autres facteurs non moins négligeables peuvent causer l’obstruction de la vésicule biliaire. Nous pouvons citer entre autres :

  • Les œstrogènes ;
  • Le sexe du patient ;
  • La perte de poids ;
  • Le régime alimentaire ;
  • La prise de certains médicaments.

Quels sont les symptômes et les risques de complication liés à la cholécystite ?

Les symptômes les plus visibles et les plus fréquents de la cholécystite sont entre autres les nausées, un état fébrile et la colite hépatique. Des douleurs sont ressenties au niveau de l’estomac. On peut également observer des selles jaunâtres. Il existe aussi des symptômes plus silencieux qui ne sont découverts qu’après examens.

Des risques de complications sont possibles en cas de blocage de l’effusion de la bile. Dans ce cas-là, le transport de la bile du foie vers l’intestin grêle est impossible. Cela peut être dû à une cholangite, c’est-à-dire à une infection des canaux biliaires. Le risque de complications intervient également en cas de pancréatite entendu comme le blocage du conduit pancréatique.

Comment diagnostiquer la cholécystite ?

Au cas où la présence des symptômes vésicule biliaire est confirmée, la première réaction du médecin est de prescrire une échographie du ventre. Il existe pour ce faire un dispositif manuel qui permet de détecter les calculs biliaires.

Il est aussi recommandé de faire des analyses sanguines pour déceler le degré d’obstruction biliaire et toutes les anomalies causées par les pierres. De même, les spécialistes peuvent également exiger des examens spécifiques tels que la radiologie ou encore la tomodensitométrie.

Comment se prémunir et traiter la cholécystite ?

Une personne souffrant de cholécystite doit normalement être hospitalisée afin de pouvoir être débarrassée des calculs biliaires. Il existe cependant des cas où une opération n’est pas requise. Ainsi, des médicaments spécifiques sont prescrits pour dissoudre ce blocage. Le patient est dans ce cas admis à la surveillance médicale. Le patient devra respecter un repos post-médical accompagné d’un traitement composé d’antibiotiques et d’antalgiques.

Pour éviter la cholecystite aiguë, il est vivement conseillé de prendre des médicaments comme Ursodiol afin de dissoudre la plupart des calculs biliaires. Gardez à l’esprit que votre santé dépendra exclusivement de la prise de ce médicament. En effet, les calculs signent leur retour dès que vous arrêtez de le prendre.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *