Coccyx : douleurs et traitements

L’homme peut être exposé à des maux de différentes natures qui entravent considérablement son état de forme et causent de nombreuses douleurs. Les douleurs musculaires notamment sont souvent des plus délicates. Le coccyx est l’extrémité inférieure de la colonne vertébrale sujette à certains troubles qui peuvent avoir différentes portées.

Ce muscle dorsal occupe une place importante dans la structure humaine. Il est malheureusement exposé à différentes douleurs qui affectent et limitent grandement dans la possession de ses capacités physiques. Se demander les causes de la douleur au coccyx est bien légitime. De même, il est capital de connaître ses manifestations pour l’identifier afin de pouvoir apporter un traitement.

Coccyx : douleurs et traitements

Ce qu’il faut savoir sur le coccyx

Constitué de 4 voire de 5 pièces soudées entre elles, le coccyx est un muscle de forme triangulaire situé à la base de la colonne vertébrale. Ce membre s’articule avec le sacrum avec une position très proche des fesses. Elle sert de structure osseuse pour de nombreux muscles abdominaux. Les troubles relatifs à cette zone sont souvent assez délicats et causent bien souvent d’importantes douleurs notamment lorsque celui qui en est atteint effectue beaucoup de mouvements.

Cause et manifestation d’une douleur au coccyx

Une douleur au coccyx peut partir d’elle-même ou au contraire persister et créer davantage de difficultés notamment pour la réalisation d’activités quotidiennes (conduire, se lever, s’asseoir, marcher…). Le mal au coccyx est également appelé coccygodynie et se distingue en deux principaux groupes :

  • La coccygodynie aigüe de moins de 8 semaines ;
  • La coccygodynie chronique qui est persistante.

La coccygodynie peut atteindre n’importe qui, mais est plutôt récurrente chez les femmes et de manière plus importante chez les personnes âgées. La principale cause de douleurs au coccyx est un mouvement ou un déplacement anormal du muscle. La structure d’un coccyx lui fournit une protection particulière. En effet, plus ce muscle est dans le prolongement du sacrum, plus ce muscle est protégé des chocs. Voici donc les situations les plus récurrentes causent de ces troubles :

  • De fortes sollicitations en continu du muscle ;
  • Les chutes sur les fesses ;
  • Les accouchements.

En outre, bien d’autres facteurs relatifs au physique et à la structure du corps peuvent causer ces troubles du coccyx. Il s’agit par exemple du surpoids, de l’anatomie du muscle ou encore d’une tumeur ou d’une infection. De même, bien d’autres malaises peuvent avoir les mêmes manifestations que la coccygodynie. Tout traitement de mal de coccyx doit en effet succéder à des examens préliminaires.

Comment remédier au mal au coccyx ?

Avant d’initier des traitements poussés de coccygodynie, vous devrez vous assurer que votre mal provient d’une défaillance du coccyx. Différents examens permettent d’avoir cette certitude et mieux, ces examens peuvent révéler avec précision l’état du coccyx ainsi que les anomalies qui justifient sa douleur. On peut alors pratiquer une IRM, une discographie coccygienne, des radiographies ou encore une scintigraphie osseuse. Un ou plusieurs de ces examens peuvent en effet pousser à déterminer avec précision l’origine de votre mal pour lui proposer un traitement.

La douleur au coccyx peut être soulagée par des infiltrations de corticoïdes ou d’anesthésiques locaux. Toutefois, le traitement proposé pour le traitement de ces troubles dépend généralement du diagnostic établi après les premiers examens. Pour des douleurs aigües, les antidouleurs, les anti-inflammatoires ou encore l’application de chaleur ou de froid sur la partie concernée peuvent apporter des améliorations. Pour des fractures par contre, il faut généralement recourir à la kinésithérapie pour redonner la mobilité du muscle. La calcitonine introduite par voie nasale est également efficace dans ces cas.

De même, les postures à adapter durant ces périodes de troubles sont très importantes. Elles ménagent le coccyx et préservent de davantage de douleurs. En cas d’échecs des traitements, on fait recours à l’ablation du coccyx ou coccygectomie.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *