Combien de sucres par jour : l’essentiel à savoir

Maladies du foie, obésité, caries dentaires pathologies cardiovasculaires, diabète… les dangers d’une consommation excessive de sucre ne sont plus à démontrer. Vous êtes du genre à traquer et à éliminer sans pitié les sucreries de votre alimentation ? Vous avez bien raison. Cependant, saviez-vous que le sucre se cache également dans une foule d’aliments insoupçonnés ? Suivez le guide pour apprendre à mieux contrôler vos apports en sucre.

Combien de sucres par jour : l’essentiel à savoir

Quels sont les différents types de sucre ?

Quoiqu’ils aient en commun le même goût, il existe plusieurs types de sucres, regroupés en fonction de leur origine ou du processus de transformation subi. Il est important de les distinguer, car ils n’ont pas la même valeur nutritionnelle.

  • Sucres raffinés : ils proviennent d’un processus de transformation de la betterave ou de la canne à sucre, qui donne du saccharose. C’est le sucre blanc en poudre ou en morceaux qui vous sert à sucrer votre café ou vos pâtisseries. En raison du raffinage, ce sucre est dépourvu de vitamines et de minéraux, et ne vous apporte donc que des calories… et du goût bien sûr.
  • Sucres complets : il s’agit du sucre de canne brut, n’ayant subi aucun traitement. Reconnaissable à son aspect brun et humide, et à son goût vanillé caractéristique, ce sucre conserve tous ses nutriments et a un pouvoir sucrant très élevé. Il en existe d’autres variantes, souvent partiellement raffinées : cassonade, vergeoise, sucre blond, mélasse, etc.
  • Sucres naturels : ce sont des sucres d’origine naturelle, qu’on retrouve notamment dans les fruits, dans le miel ou le sirop d’érable. Ce sucre appelé fructose est riche en vitamines et en minéraux, et a un pouvoir sucrant supérieur à celui du saccharose.
  • Édulcorants : ce sont des sirops issus de plantes telles que l’agave, la stévia ou les céréales, souvent utilisés en substitution du sucre, en particulier par les personnes souffrant du diabète. Leur index glycémique et leur valeur nutritionnelle sont variables.
  • Édulcorants artificiels : ce sont des sucres de synthèse largement utilisés par l’industrie agro-alimentaire. Leur incidence sur la santé fait débat.

Quelle quantité de sucre par jour ?

La consommation journalière de sucres ajoutés d’un Français moyen s’élève à 100 g, soit environ 35 kg par an. Même si ce niveau est bien éloigné de ceux de certains pays comme le Brésil, il demeure tout de même problématique pour la santé. En effet, trop de sucre dans votre alimentation vous expose au surpoids, au diabète, et bien d’autres pathologies.

Face à ces défis partagés par la majorité des pays industrialisés, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de réduire l’apport en sucre à moins de 5 % de la ration énergétique totale, ce qui correspond à 50 g pour une consommation quotidienne de 2000 Kcal.  Cette recommandation concerne aussi bien les sucres ajoutés tels que le saccharose, que les sucres d’origine naturels, notamment le fructose.

Si tout ceci vous semble un peu flou, retenez que vous devriez vous limiter à 9 cuillères à café ou 37,5 grammes par jour si vous êtes un homme, et à 6 cuillères à café, l’équivalent de 25 grammes si vous êtes une femme. Le problème est que le sucre ne se présente pas qu’en morceaux ou en poudre, mais se cache dans de nombreux produits agro-industriels.

Comment limiter votre consommation de sucres ?

L’idéal serait d’éliminer totalement les sucres ajoutés, et de consommer en quantité limitée les sucres naturels tels que le miel. Si c’est vraiment trop dur, débarrassez-vous au moins des sodas, jus de fruits industriels, sucreries, gâteaux, viennoiseries, et de la nourriture industrielle en général.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *