Comment arrêter de ronfler : tout savoir

Nous avons tous un proche ou un ami, qui ronfle. Peut-être bien que vous-même vous le faites. Cela peut s’avérer drôle au début, lorsqu’au réveil tout le monde rigole de vous avoir entendu ronfler toute la nuit. Cependant, dès que plusieurs personnes commencent à se plaindre de ne pas pouvoir dormir à côté de vous, tout devient compliqué.

En ce moment, l’on a l’impression de souffrir d’une maladie assez gênante et trouver un remède devient tout d’un coup une vraie obsession. Comment ne pas ronfler ? Si vous êtes dans le cas, et que vous aimiez comprendre ce qui vous arrive et vous en sortir au mieux, alors vous êtes au bon endroit. Nous vous donnons l’essentiel sur le ronflement.

Comment arrêter de ronfler

Quelques clarifications sur le mal pour commencer

Il se raconte assez de choses sur le sujet. Cependant, très peu de gens savent réellement ce qu’il en est. Si vous êtes un ronfleur, sachez que vous êtes loin d’être un cas isolé. Selon certaines études, plus de 45 % des personnes adultes ronflent. Toutefois, ceux qui le font fréquemment sont estimés à près de 25 %. Autrement dit une personne sur quatre.

Le reste, le fait occasionnellement. Du coup, il ne faudrait pas que vous en fassiez un souci personnel au point de ne pas en trouver le sommeil. D’ailleurs pour une meilleure compréhension nous en avons cherché les causes.

Quelles sont les causes du ronflement ?

Il y a bien de choses qui sont à la base du ronflement, mais la plus déterminante de tout reste l’âge. En effet, au fur et à mesure que nous grandissons. Les tissus au niveau de la gorge, reçoivent de coups. Ainsi, pendants, ils ont tendance à se relâcher. Un ensemble de choses qui obstruent le passage de l’air pendant la respiration. Cependant, puisque l’air doit se frayer forcément un chemin, cela finit par créer des vibrations le long du trajet.

Ce sont ces vibrations qui se font entendre sous forme de bruit assez gênant. Tant pour l’individu, que pour son entourage. Il arrive toutefois que l’on ronfle à cause du rhume. Pour ceux qui émettent ce bruit occasionnellement, c’est la raison principale. Nous pouvons citer aussi le surpoids, l’alcool, le tabac, certains médicaments pour ne citer que ceux-là. Alors, comment éviter de ronfler ? Comment ne plus ronfler ?

Quels sont les traitements possibles ronflement ?

Nous l’avons compris, tout est dû à un problème de respiration. Il est important donc de se focaliser sur ce point afin de résoudre le problème. Puisqu’il s’agit d’un mal récurrent, une plage de solutions a été trouvée par plusieurs spécialistes.

  • Des solutions médicales

En médecine générale, la question est très peu abordée sauf en cas de réel danger pour la santé. De ce fait, il y a peu de solutions proposées. Il existe un masque appelé CPAP, qui se porte avant le sommeil. Son rôle est de favoriser une bonne respiration afin d’empêcher le ronflement. Vous convenez avec nous tout de même que c’est loin d’être confortable le fait de toujours se coucher avec un masque sur le visage.

Certaines personnes font carrément référence à la chirurgie. Il s’agira d’ôter l’amygdale afin de dégager la gorge. Cela pourrait bien marcher, mais personne n’a encore confirmé l’efficacité de cette méthode. Si vous aimez aussi la médecine douce, l’acupuncture, l’homéopathie ou l’acupression peuvent vous aider de façon progressive à vous en sortir.

  • Des habitudes à éviter

Pour arrêter de ronfler, vous devez laisser quelques habitudes. Nous avons par exemple le fait de dormir sur le dos. Cette position participe à l’obstruction de la gorge. Ce qui fait donc ronfler. Il serait mieux de vous coucher sur le côté. Vous devez aussi vous tenir loin de l’alcool et du tabac qui sont des  facteurs assez déterminants. Pour finir, surveillez votre poids en vous mettant au sport par exemple.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *