Innastudio.com » Santé » Cote fêlée : quelles solutions ?

Cote fêlée : quelles solutions ?

Par Émilie Petit le 19 octobre 2018

La fêlure des côtes demeure un problème assez bénin. Mais, elle peut se révéler aussi douloureuse que les côtes fracturées. Généralement handicapante, elle provoque parfois des difficultés respiratoires. Le patient souffre en cas de toux et d’éternuement. Fort heureusement, des traitements assez simples et quelques dispositions pratiques permettent d’y remédier. Si le mal persiste, le médecin vous apportera aussi des solutions efficaces.

Cote fêlée : quelles solutions ?

Des soins personnels

Pour soulager une fêlure des côtes, plusieurs solutions pratiques s’offrent à vous.

  • Vous pouvez refroidir la zone concernée en y appliquant de la glace pendant 48 heures.
  • Mettez des légumes (petits pois ou maïs) congelés dans un sac. Ajoutez-y des cubes de cubes de glace bien protégés. Vous emballez le sac dans une serviette avant de l’installer sur vos côtes douloureuses.
  • Une autre alternative consiste à placer des compresses humides et chaudes sur la zone endolorie durant 48 heures.
  • Vous pouvez aussi vous offrir un bain chaud. Cela diminue la douleur et favorise une guérison rapide.

Évitez de poser un bandage de compression autour de votre cage thoracique pour soigner ce mal. Vous vous exposez ainsi à des complications comme une pneumonie.
Si le problème persiste en dépit des mesures précédentes, pensez à prendre des médicaments antidouleur ou les calmants comme l’aspirine, le naproxène ou l’acétaminophène. Respectez strictement les prescriptions de la notice. Les analgésiques peuvent également permettre votre guérison rapide. Dans tous les cas, éviter de recourir à l’ibuprofène 48 heures après la lésion au risque de ralentir votre rétablissement. L’aspirine ne convient pas aux jeunes de moins de 19 ans. Cela les expose au syndrome de Reye.

Les dispositions pratiques pour une guérison rapide

Un repos s’impose lorsque vous souffrez d’une fêlure des côtes. Il représente le meilleur remède pour un soulagement rapide des douleurs. Prenez quelques jours de congé et évitez tout travail manuel. Vous ne devez pas rester debout continuellement. Allongez-vous et détendez-vous pour suivre un film ou lire un bouquin. Ne vous étirez pas et ne pratiquez pas le sport ou des exercices physiques. La fêlure des côtes entraine généralement des difficultés respiratoires avec des douleurs intenses. Mais, vous devez faire des efforts pour respirer et tousser. Cela vous évitera de contracter une angine ou d’autres maladies pulmonaires. Inspirez donc à fond lentement et expirez doucement. Répétez cet exercice plusieurs fois par jour. Pour une guérison rapide, abstenez-vous de fumer. Ne consommez pas non plus des substances susceptibles d’irriter les poumons et de provoquer des infections.
Pour vous reposer, maintenez votre corps droit. En effet, les mouvements et changements de côté durant votre sommeil vous feront très mal. Prévoyez donc un fauteuil de relaxation pour y dormir si vous ressentez d’intenses douleurs. Vous pourrez ainsi adopter sans difficulté une posture droite pour réduire vos malaises. Vous bougerez moins. Une autre astuce consiste à passer la nuit sur le côté atteint. Vous aurez plus mal avec cette astuce, mais vous pourrez respirer plus facilement.

La consultation d’un médecin

Si vous avez le souffle court avec des douleurs thoraciques ou si vous crachez du sang, contactez en urgence un médecin. En effet, certaines fêlures de côtes cachent en réalité une fracture déguisée. Votre respiration se trouve alors sérieusement contrariée. Vous ne pouvez plus inspirer et expirer profondément. Dans ce cas, les côtes endommagées demeurent dans la cage thoracique. Mais, elles peuvent causer d’importants désagréments, car elles ne figurent plus dans leur position normale. Elles risquent donc de détruire votre poumon, un vaisseau sanguin ou tout autre organe si vous exécutez un mouvement brusque. Si vous suspectez une fracture de côte, rendez-vous rapidement dans un centre de santé pour éviter toute complication. Le médecin vous soumettra alors à une radiographie du thorax ou à une tomodensitométrie. Il peut également effectuer une IRM ou une scintigraphie osseuse afin de cibler avec précision l’origine des douleurs pour les traiter efficacement.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...