Coulrophobie : qu’est-ce que c’est, et quelles solutions ?

Nombre d’entre nous n’ont aucune idée de ce que c’est que la coulrophobie. Cela peut se comprendre, dans la mesure où elle est rare. Cependant, il n’est pas impossible qu’un de vos proches en souffre. Sachez d’emblée que la coulrophobie est la peur des clowns.

Cette peur est telle, qu’elle devient inquiétante chez la personne concernée. En ce sens, il est important de vite la diagnostiquer, afin de la traiter au mieux. Découvrez dans tous les détails, ce que c’est que la coulrophobie, et comment la soigner !

Coulrophobie

La coulrophobie : ce que c’est

Pour autant qu’il vous ait été donné de comprendre, la culrophobie est une peur, qui a essentiellement pour origine la confrontation du patient avec un clown. Au prime abord, cela peut vous paraître exagéré, car il est un peu dur de concevoir avoir peur d’un clown.

En réalité, ces personnages sont considérés comme assez drôles, surtout en ce qui concerne les numéros et les grimaces qu’ils effectuent. Cependant, certaines personnes ressentent tout le contraire, jusqu’à en avoir une peur bleue.

Qui sont les personnes touchées ?

La réponse la plus simple à cette préoccupation se résume au fait que tout le monde peut souffrir de cette phobie des clowns. Cependant, il faut noter que cette peur est beaucoup plus fréquente chez les personnes en bas âge. Autrement dit, les enfants sont les premiers touchés par la peur des clowns.

Toutefois, il n’est pas impossible que les personnes adultes souffrent de coulrophobie. Néanmoins, cette situation est tout de même rare, car les personnes âgées sont censées avoir l’habitude de ces personnages. Peu importe la personne qui en souffre, la phobie des clowns apparaît pour plusieurs raisons.

Quelles en sont les causes ?

Les causes de coulrophobie sont diverses. Cependant, elles concernent essentiellement l’apparence du clown. Néanmoins, comme cause, il est possible de relever :

  • L’apparence : c’est le premier facteur de la coulrphobie. Même s’ils sont censés être drôles, il faut avouer que leur apparence bizarre est susceptible d’apeurer les personnes qui n’y sont pas préparées.
  • L’anonymat : c’est aussi une raison qui amène les enfants, à avoir peur des clowns. En effet, les clowns, de par leurs déguisements, masquent leur identité. Cela amène les enfants à ignorer la personne qui se trouve en dessous du masque ou du maquillage. Ayant donc peur de l’inconnu, il est tout à fait compréhensible que les personnes souffrantes en aient peur.
  • Les traumatismes passés : il ne faut pas également occulter le fait que l’enfant en bas âge a pu être soumis à un certain traumatisme. Ayant donc des séquelles de ces traumatismes, les enfants en gardent un mauvais souvenir, ce qui les amène à appréhender la rencontre avec un tel personnage.

Les symptômes de coulrophobie

Diverses manifestations peuvent être attribuées à la phobie des clowns. En effet, la première d’entre elles est la peur déraisonnable que présentent les sujets à une telle maladie. Cette peur peut également occasionner une accélération du rythme cardiaque, ce qui peut également entraîner un raidissement des muscles.

Dans certains cas également, la personne qui en souffre peut présenter des réactions violentes et défensives, dans le but de se protéger contre une éventuelle agression. Pour éviter de telles réponses, plusieurs solutions sont envisageables.

Les divers traitements

Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour soigner la peur des clowns. Cependant, certaines techniques, parfois peu conventionnelles, s’avèrent efficaces.

Tout d’abord, noter qu’il est indispensable d’identifier l’origine de la peur, pour pouvoir aider le patient à la surmonter. Ensuite, vous pouvez opter pour la désensibilisation progressive, qui consiste à expliquer à la personne souffrante qu’il n’y a en réalité rien à craindre.

Ces traitements, prennent bien entendu, du temps. Il sera donc nécessaire d’être patient avec votre proche. Toutefois, si vous souhaitez avoir des résultats rapides et efficaces, vous pouvez toujours opter pour l’hypnose, qui a fait ses preuves.

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *