Innastudio.com » Santé » Lutter contre la violente douleur des crampes nocturnes

Lutter contre la violente douleur des crampes nocturnes

Par Émilie Petit le 17 octobre 2018

Ces crampes nocturnes sont susceptibles de vous réveiller et vous êtes capable de hurler, car la douleur est très vive. Vous tentez maintes solutions pour retrouver la sérénité, mais la panique reprend vite le dessus. Nous avons parcouru le Web pour dénicher quelques informations pertinentes et notamment des solutions.

Quelles sont les causes de ces crampes ?

Avant d’agir, il est toujours intéressant de trouver l’origine du mal-être, cela vous permet par exemple de changer vos habitudes afin de les améliorer. Soudainement, votre cuisse ou votre mollet est douloureux, le muscle a tendance à se raidir sans vous prévenir et vous êtes immédiatement sorti des bras de Morphée.

  • Les causes peuvent être multiples, mais certaines sont récurrentes, c’est le cas d’une mauvaise position ou du froid.
  • La veille, vous avez effectué un effort physique conséquent, le manque de sels minéraux est donc à l’origine de cette crampe mollet nuit.
  • Des problèmes articulaires, une déshydratation ou une carence en magnésium sont aussi possibles.
  • Certaines maladies ne sont pas à évincer comme l’hypothyroïdie et l’insuffisance veineuse.

Si ce phénomène se reproduit très souvent, il est sans doute judicieux d’évoquer ce problème avec votre médecin traitant. Il pourra effectuer des examens complémentaires pour savoir si un dysfonctionnement de votre organisme n’est pas responsable de cette crampe nocturne.

Des symptômes très handicapants

Cette douleur est tellement vive qu’il est difficile de la décrire avec un maximum de précision. Elle est toutefois soudaine et vous ressentez un tiraillement plus ou moins violent. Votre muscle se raidit brutalement et vous n’arrivez pas à reprendre le contrôle. Généralement, elle ne dure pas plus de 30 secondes, mais certains patients sont confrontés à ce problème pendant près de 10 minutes. L’inconfort est donc réel, mais en fonction de la « crise », vous pouvez ressentir une gêne pendant plusieurs heures puisque le muscle aura été perturbé.

Vous pouvez toutefois éviter cette situation grâce à quelques conseils. L’homéopathie semble porter ses fruits, il suffit de prendre deux granules le soir de Cuprum metallicum 5 CH. N’hésitez pas à effectuer un bilan sanguin pour savoir si vous n’avez pas une carence en magnésium. De nombreux Français ne savent pas qu’ils subissent cette dernière qui dérègle l’intégralité de l’organisme. Une cure peut rapidement être la solution à de nombreux problèmes de santé.

Vous devez aussi avoir une alimentation saine et variée en privilégiant les oligo-éléments. N’oubliez pas les légumes ainsi que les fibres et l’eau doit être consommée abondamment. En effet, nous avons évoqué la déshydratation qui peut être une cause de cette douleur.

Nos solutions pour stopper cette crampe

Lorsque cette crampe au mollet la nuit apparaît, vous êtes assez impuissant face à cette douleur.

  • Vous devez étirer le muscle pour que la contraction soit supprimée.
  • Pour le mollet, il suffit de tirer la pointe du pied vers vous avec force.
  • Généralement, quelques secondes suffisent pour que cette crampe disparaissent.
  • Vous devez agir de la même façon avec la cuisse même si l’étirement est un peu plus difficile.
  • Vous pouvez vous mettre sur le dos et ramenez avec vigueur votre genou vers la poitrine jusqu’à ce que la douleur disparaisse.
  • Un massage est aussi préconisé pour soulager le muscle, cela vous évite d’avoir une crampe mollet douleur qui persiste.

Si vous êtes sujet à ces crampes assez régulièrement, massez votre corps deux fois par jour à la sortie de la douche par exemple notamment pour faciliter la circulation sanguine. Les huiles essentielles peuvent aussi être idéales. L’aromathérapie a déjà prouvé sa valeur dans le monde médical. Ce sont donc deux secteurs à envisager pour vous soulager. Différentes HE peuvent vous aider comme le Basilic tropical, le Lavandin super, le Romarin à camphre, l’Estragon ou encore la Gaulthérie couchée. Vous n’aurez aucune difficulté pour les trouver, car ce secteur connait un succès sans précédent. Votre pharmacien pourra vous aiguiller dans la bonne direction.

Comment éviter ces crampes nocturnes ?

Il est toujours désagréable comme nous avons pu le préciser de souffrir à cause d’une crampe nocturne. Vous pouvez donc éviter cette situation problématique en adoptant quelques techniques susceptibles de vous épargner des contextes très handicapants. Il est toujours pénible de se réveiller à 4 heures du matin alors que votre mollet est raide comme un bâton.

  • Vous devez boire régulièrement de l’eau tout au long de la journée, les professionnels de la santé recommandent près de 1.5 litre par jour et même 2 litres si vous êtes un sportif.
  • Le sport peut aussi être problématique pour une crampe au mollet la nuit.
  • Il est préférable d’adopter des activités douces et de réduire la durée des séances.
  • Les mauvaises postures sont aussi problématiques même pendant votre sommeil, il est donc préférable d’adopter une position dans laquelle vos muscles peuvent se reposer et se détendre.
  • Lorsque vous êtes assis, évitez également de croiser les jambes, cela est valable que vous soyez une femme ou un homme, car vous augmentez la tension dans vos muscles.
  • L’alimentation doit également être équilibrée et surtout saine.

Si vous suivez ces conseils, il y a de grandes chances pour que vous puissiez éviter une crampe au mollet avec une douleur qui persiste. Si malgré ces recommandations et nos informations pertinentes sur le sujet, vous êtes toujours handicapé par ces douleurs, il est préférable de vous tourner vers un médecin qui pourra vous renseigner davantage et procéder à un diagnostic précis.

Toutes les crampes ne sont pas les mêmes

Vous connaissez désormais l’origine des crampes, mais elles ne se développent pas toujours dans votre jambe. En effet, il existe des crampes de repos qui se manifestent pendant votre sommeil. Nous sommes donc face à des crampes nocturnes au mollet par exemple. Il y a également des crampes à l’effort lorsque vous réalisez une activité avec une forte intensité. Votre muscle est traumatisé et cela est assez fréquent notamment chez les athlètes de haut niveau, il est donc préférable d’adopter rapidement les bonnes postures pour étirer les zones sollicitées au cours de l’effort.

Les femmes enceintes se demandent également à quoi sont dues les crampes. En effet, au cours du troisième trimestre, il n’est pas rare que des douleurs de ce genre se développent. Elles ne sont pas nuisibles, mais elles sont douloureuses. N’hésitez pas à en parler à votre médecin si vous avez un doute, cela vous permet de ne pas paniquer ou d’inventer des maladies qui n’existent pas.

Émilie Petit

Spécialiste de la mode et de la beauté, j’enquêterais sur les Fashion Week pour vous partager mes coups de coeur, mais également mes astuces pour accessoiriser vos tenues.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 5 (2 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...