Douleur rein : de quoi cela retourne ?

Sentir des douleurs dans les reins n’est pas anodin et, de ce fait, manifester n’importe quel mal à cet organe doit être préoccupant pour toute personne. En effet, il peut non seulement s’agir d’une alerte, mais aussi, être la manifestation d’une pathologie sévère longtemps cachée. Si chez la plupart des gens, avoir mal au rein traduit une douleur située dans le bas du dos où siègent les reins, il faut garder à l’esprit qu’une affection peut bien provoquer une douleur aux reins de façon réelle. De quoi relèvent donc les douleurs aux reins ?

Douleur rein : de quoi cela retourne ?

Pourquoi a-t-on le mal de reins ?

Disposés de part et d’autre de la partie postérieure de l’abdomen, les reins se situent sous la cage thoracique et ont une forme similaire aux poings. D’entrée, ce n’est pas un secret que leur rôle est primordial pour le bon fonctionnement de l’organisme. Pourquoi ? Parce qu’ils se chargent de filtrer le sang et d’évacuer les déchets du corps humain par l’urine. Ils filtrent les toxines, désintoxiquent le corps et le débarrassent de toute substance toxique donc nuisible. C’est ainsi que lorsque ces organes marquent un dysfonctionnement et provoquent une douleur, se prendre en charge est un impératif. D’ailleurs, la douleur quand elle survient est d’une vive intensité. Ceci pousse le sujet souffrant à chercher une prise en charge médicale immédiate. Essentiellement, deux pathologies expliquent la douleur au rein : il peut s’agir d’une colique néphrétique ou d’une pyélonéphrite. Le premier est la conséquence d’un calcul rénal au sein d’un urètre, le second est le résultat d’une haute infection urinaire.

Comment être sûr ?

L’on peut rapidement confondre des douleurs provenant du dos et celles provenant des reins, ceci, à cause de la position de l’organe. Mais la différence est aisée. La localisation d’une douleur provoquée par une atteinte rénale n’est pas identique à celle provoquée par un simple mal de dos. Pendant que le mal de dos se concentre exclusivement dans le bas du dos, les douleurs rénales sont plus hautes et sont situées de part et d’autre de la colonne vertébrale. Ainsi, contrairement au mal de reins, le mal de dos peut :

  • Avoir des causes musculaires ;
  • Provenir d’un trouble de la statique ;
  • Être la manifestation d’un traumatisme direct ou indirect ;
  • Avoir des sources rhumatismales ;
  • Être causé par le disque intervertébral ;
  • Provenir d’une maladie osseuse.

Les maladies qu’une douleur au rein peut cacher

Quand on en arrive à une douleur dans les reins, c’est que le mal est déjà assez avancé. Il reste à identifier, le problème dont il s’agit. Déjà, on peut lister des possibilités :

  • Une insuffisance rénale : le terme traduit un cas grave de la maladie du rein. Il s’agit d’une détérioration desdits organes. Au début, la détérioration est silencieuse. Ce n’est que lorsque le dysfonctionnement a atteint 75 % de la capacité habituelle de l’organe que les signes apparaissent. Ici, on pratique une dialyse ou une greffe pour soigner le patient.
  • Les calculs rénaux : connus aussi sous le nom de colique néphrétique, c’est une forme assez douloureuse de la maladie du rein. Ils sont causés par la formation de cristaux à partir de sels minéraux dans les reins. Selon la taille, ces cristaux peuvent boucher les voies urinaires et ainsi entrainer la colique néphrétique.
  • La pyélonéphrite : c’est une infection bactérienne qui atteint les reins. Elle se manifeste, à part les douleurs au niveau des lombaires, par des brulures lors de la miction, des troubles urinaires, des frissons ou de la fièvre. Particulièrement, on peut ressentir une douleur au rein gauche. Mais ce mal au rein gauche n’est pas à confondre avec l’hypocondre gauche qui est relatif à une affection d’autres organes.

Se soigner

Dans l’un ou l’autre des cas, la consultation d’un médecin est obligatoire. Sans nul doute, une douleur au rein doit être prise au sérieux. S’il s’agit d’une affection légère, un traitement peut faire cesser les douleurs, bien sûr, après un diagnostic.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *