Dyshidrose : qu’est-ce que c’est ?

La dyshidrose est définie comme étant une dermatose. Elle se démarque par les vésicules sur les faces latérales des orteils et des doigts. Ces signes sont aussi visibles sur les paumes de la main ou la plante des pieds. Dans ce dernier cas, il s’agit d’une dyshidrose pied. C’est un problème qui survient souvent en été.

Dyshidrose : qu’est-ce que c’est ?

Que faut-il savoir sur la dyshidrose ?

La dyshidrose de distingue des autres eczémas. Il est important de les différencier les unes des autres :

  • Le pompholyx est une éruption bulleuse et/ou vésiculeuse palmo-plantaire. Elle se manifeste soudainement, mais sans rougeur. Une desquamation de 3 semaines peut survenir et si elle n’est pas traitée, la dyshidrose palmo-dentaire peut récidiver.
  • Si le patient est en proie à des fissurations en plus d’un épaississement de la peau, cela peut traduire un eczéma bulleux chronique.
  • La dermatose hyperkératosique des mains concerne les hommes âgés entre 40 et 60 ans. des plaques épaisses se forment et elles sont parfois irritantes. Elles sont quelques fois accompagnées de fissures au creux de la main.

Quelles sont les causes de la dyshidrose ?

La dyshidrose a de nombreuses causes qu’il faut prendre en compte. Parmi les plus célèbres, il y a la mycose à dermatophytes à l’instar du pied d’athlète. En outre, la dyshidrose est aussi causée par l’hyperhidrose palmoplantaire qui se traduit par une sudation excessive des pieds et des mains. D’ailleurs, la chaleur tend à devenir intense en été. Ensuite, il y a l’atopie et les allergies aux métaux. A noter que le tabac peut aggraver la dyshidrose.

Comment diagnostiquer la dyshidrose ?

Déjà, il importe de savoir qu’il y a deux formes de dyshidrose dont :

  • La dyshidrose simple qui se manifeste par des vésicules cutanées mais sans rougeurs ;
  • L’eczéma dyshidrosique qui se présente sous la forme de vésicules accompagnées de rougeurs.

Quel que soit le cas, les démangeaisons sont intenses et peuvent survenir en même temps que l’apparition des vésicules. Concernant ces dernières, elles sont souvent claires et peuvent sécher ou éclater et laisser des plaies suintantes et incommodantes.

La dyshidrose : quelles complications ?

La dyshidrose récidive selon les saisons. Elle revient généralement au printemps ou en été. Il se peut qu’elle s’infecte ou que le contenu devienne purulent. Cela peut conduire à la formation d’un ganglion sous l’aisselle. Une lymphangite peut aussi faire partie des complications de la dyshidrose.

Comment prévenir la dyshidrose ?

Il n’est pas facile de prévenir la dyshidrose étant donné que les poussées arrivent en même temps. A noter que le contact prolongé avec l’eau et les produits détergents peuvent favoriser cette pathologie. Certaines astuces peuvent limiter ce phénomène. Déjà, il est conseillé de limiter la consommation de nourritures riches en histamine. Aussi, il faut laisser tomber le poisson mariné, les œufs, le chocolat…etc. En outre, il est mieux de faire une croix sur les aliments acidifiants. En effet, quand le PH du sang est trop acide, la dyshidrose est favorisée et l’organisme rejette mal les déchets. Les protéines, l’alcool et le gluten sont à laisser de côté.

Comment traiter la dyshidrose ?

Pour l’instant, il n’existe aucun traitement efficace contre la dyshidrose. Il est recommandé d’opter pour une hygiène de vie correcte. Aussi, il est préconisé de se laver les pieds et les mains au moins 3 fois par jour. Les bulles perçues à la surface de la peau ne doivent en aucun cas être percées. D’ailleurs, il vaut mieux marcher les pieds nus aussi souvent que possible.

Certains produits peuvent aider à combattre les problèmes de peau causés par cette maladie. Tel est le cas :

  • Du peroxyde d’hydrogène ;
  • De la pommade ou crème cortisonée ;
  • Du dakin ;
  • Du badigeon à l’éosine aqueuse.

Si le médecin l’autorise, ces produits peuvent être utilisés dans le cadre de la dyshidrose traitement.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *